La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,18
    -276,11 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0024 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    29 391,26
    -767,75 (-2,55 %)
     
  • BTC-EUR

    26 510,00
    +123,01 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    649,61
    +2,29 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

Washington critique Pékin pour la publication d'une image polémique

·1 min de lecture
WASHINGTON CRITIQUE PÉKIN POUR LA PUBLICATION D'UNE IMAGE POLÉMIQUE

SYDNEY (Reuters) - Les Etats-Unis ont critiqué la Chine pour avoir publié une photo manipulée montrant un soldat australien tenant un couteau couvert de sang sur la gorge d'un enfant afghan, dénonçant une "bassesse" sans précédent du gouvernement chinois, sur fond de tensions croissantes entre Canberra et Pékin.

Alors que le Premier ministre australien Scott Morrison a réclamé des excuses, la Chine a repoussé cette demande et son ambassade en Australie a dénoncé une réaction excessive des politiciens et médias australiens.

Plusieurs pays, dont les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande et la France, ont fait part de leur préoccupation après la publication du montage photo sur un compte officiel du ministère chinois des Affaires étrangères.

"La dernière attaque du PCC est un autre exemple de son utilisation incontrôlée de la désinformation et de la diplomatie coercitive. Son hypocrisie est évidente pour tous", a déclaré mardi le département d'Etat américain, ajoutant que la Chine empêchait ses citoyens d'accéder à des publications sur Twitter.

Twitter est bloqué en Chine, mais le réseau social américain est utilisé par des diplomates chinois.

L'Australie a annoncé le mois derniers que 19 soldats allaient être déférés pour avoir commis des exécutions extrajudiciaires présumées en Afghanistan.

(Kirsty Needham; version française Jean Terzian)