Publicité
Marchés français ouverture 1 h 12 min
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    38 869,46
    +148,99 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0737
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    18 001,45
    -111,18 (-0,61 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 515,65
    -483,18 (-0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 423,34
    +10,38 (+0,74 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     

Wall Street termine mitigée, le Nasdaq sur un record

Un opérateur du New York Stock Exchange (SPENCER PLATT)
Un opérateur du New York Stock Exchange (SPENCER PLATT)

La Bourse de New York a conclu en ordre dispersé lundi, reprenant son souffle après un record du Dow Jones, tandis que la technologie a fait atteindre, de peu, un nouveau sommet au Nasdaq.

Après un record vendredi, l'indice Dow Jones s'est replié de 0,49% repassant sous la barre des 40.000 points à 39.806,77 points. L'indice élargi S&P 500 est resté stable (+0,09%) à 5.308,13 points sur le fil d'un nouveau record (5.308,15).

Le Nasdaq, à dominante technologique, a inscrit un nouveau sommet (+0,65%) à 16.794,88 points.

"Nous avons eu une séance mitigée, le Nasdaq progressant à un nouveau record à cause des valeurs technologiques", a noté Peter Cardillo, de Spartan Capital.

PUBLICITÉ

Microsoft, la plus grosse capitalisation du marché, a gagné 1,22% alors que le groupe de Redmond a présenté ses premiers PC augmentés à l'intelligence artificielle. Le géant informatique américain estime que plus de 50 millions de "PC IA" seront vendus dans les douze mois à venir, étant donné l'appétit des développeurs et du public pour ces assistants numériques qui anticipent leurs besoins.

Les projecteurs ont d'ores et déjà été braqués sur Nvidia (+2,49% à 947,80 dollars), le concepteur de micro-processeurs dédiés à l'intelligence artificielle.

Les investisseurs guettent avec fébrilité ses résultats du premier trimestre prévus pour mercredi. Le groupe a publié à plusieurs reprises des rapports trimestriels éclatants, montrant une demande massive pour ses puces liées à l'IA.

L'action a pris 91% depuis le début de l'année et plus de 200% sur douze mois. La capitalisation de Nvidia est la troisième plus importante du S&P 500 à plus de 2.300 milliards de dollars, juste devant Alphabet (Google).

Dans le secteur, AMD a aussi été recherché (+1,13%) ainsi que Taiwan Semiconductor Manufacturing (+1,23%).

Le Dow Jones pour sa part a subi la pression des valeurs bancaires et de l'énergie pour repasser sous la barre symbolique des 40.000 points, que l'indice avait franchi pour la première fois en clôture vendredi.

"C'est un peu normal que le Dow Jones se replie après avoir franchi un nouveau cap", s'est rassuré Peter Cardillo.

Aucune nouvelle macro économique n'a émaillé la séance et la semaine devrait être plutôt calme de ce côté là hormis la publication du compte rendu (les "minutes") de la dernière réunion monétaire de la Réserve fédérale (Fed).

Plusieurs responsables de la Fed se sont exprimés lundi avertissant, comme les vice-présidents Michael Barr et Philip Jefferson, que les taux d'intérêt vont rester élevés plus longtemps.

Les taux obligataires sont restés tendus à 4,45% pour ceux à dix ans contre 4,41% à la dernière clôture.

Ailleurs à la cote, l'action de la banque JP Morgan s'est brusquement effondrée en milieu de séance à 195,66 dollars (-4,46%).

Son patron Jamie Dimon, 68 ans, a laissé entendre lors d'une réunion d'analystes que son départ à la retraite n'était pas loin: en tout cas "le calendrier n'est plus de cinq ans, a averti le financier.

Tesla a perdu 1,41% à 174,95 dollars après de nouvelles réductions de prix sur ses modèles en Europe.

Les investisseurs se sont positionnés dans le secteur de la distribution avant plusieurs résultats de grandes enseignes cette semaine, comme Target (-2,14%), qui a annoncé lundi de grosses promotions pour liquider des stocks et attirer du trafic, Macy's  (-2%), Lowe's (-0,84%) ou Ralph Lauren (-0,56%).

Le croisiériste Norwegian Cruise a accéléré de 7,56% après avoir relevé ses perspectives pour l'ensemble de l'année. Royal Caribbean (+4,07%) et Carnival (+7,27%) lui ont emboîté le pas.

Nasdaq

vmt/nth