La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 492,22
    +143,88 (+0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Wall Street risque de lourdement rechuter : le conseil Bourse du jour

·1 min de lecture

Le principal rendez-vous de ce mois d’août est arrivé, pour les Bourses de la planète, à savoir le symposium de Jackson Hole, grand-messe des banques centrales au cours de laquelle le discours du patron de la Fed, Jerome Powell, est très attendu. “Les marchés se demandent quels signaux enverra la Fed concernant l'actionnement d'une réduction du programme de rachats d'actifs, dont la majorité des membres du comité directeur de la banque centrale américaine s'accorde à penser qu'elle est opportune au regard de la forte reprise de l'économie américaine, selon les Minutes de la réunion monétaire de juillet, publiées la semaine dernière”, souligne Guillaume Dejean, analyste macro et change chez Western Union.

La réunion en ligne de Jackson Hole commence ce jeudi, et Jerome Powell prendra la parole demain. “Les marchés sont impatients de recevoir toute indication sur les conditions d'un resserrement de la politique monétaire, la Fed partant en terrain inconnu avec un montant record de 8.300 milliards de dollars d'actifs et des taux d'intérêt à zéro”, relève de son côté Ben Laidler, analyste de marchés chez eToro. Selon le courtier, la Fed devrait annoncer “une réduction progressive de ses achats d'obligations à hauteur de 120 milliards de dollars par mois, au plus tôt lors de sa réunion du 21 au 22 septembre, les achats prenant fin au milieu de 2022. Simple prélude à la deuxième grande étape, le début de la hausse des taux d'intérêt, probablement à la fin de l'année prochaine”.

>> A (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Foot : Kylian Mbappé pas hors de portée pour le Real Madrid ?
Vaccin Covid-19 : le Danemark suspecte une complication inflammatoire comme éventuel effet secondaire
Le pétrole repart à la baisse après trois jours de hausse
Brexit : le Royaume-Uni fait face à une pénurie massive, la reprise économique menacée
Cette start-up toulousaine rêve de devenir le Tesla des airs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles