Publicité
La bourse ferme dans 7 h 44 min
  • CAC 40

    8 104,29
    +9,32 (+0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 040,97
    +5,56 (+0,11 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0853
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    2 339,40
    +4,90 (+0,21 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 278,97
    -613,71 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 489,86
    +5,67 (+0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,88
    +0,16 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 728,80
    +35,43 (+0,19 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    18 841,93
    +232,99 (+1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2741
    +0,0002 (+0,02 %)
     

Wall Street reprend son souffle mais reste dans le vert

Le quartier de Wall Street, à New York (Charly TRIBALLEAU)
Le quartier de Wall Street, à New York (Charly TRIBALLEAU)

La Bourse de New York reprenait son souffle mardi, demeurant de peu dans le vert, alors que les investisseurs soupèsent notamment les résultats mitigés de Disney.

L'indice Dow Jones grignotait 0,25% et le S&P 500 0,15% tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, était stable (+0,04%) vers 14H10 GMT.

La veille les indices avaient poursuivi l'élan donné en fin de semaine par des chiffres de l'emploi plus faibles que prévu aux Etats-Unis, vus par la Fed comme un signe que sa politique monétaire stricte est efficace contre la surchauffe et l'inflation.

Le Dow Jones avait gagné 0,46% à 38.852,27 points, le Nasdaq avait bondi de 1,19% à 16.349,25 points et le S&P 500 avait avancé de 1,03% à 5.180,74 points, affichant sa meilleure série - trois séances consécutives de hausses - depuis novembre.

PUBLICITÉ

Les taux obligataires fléchissaient nettement mardi, celui à dix ans glissant à 4,43% contre 4,48% lundi au plus bas depuis un mois.

La chute du titre de Disney (-8,39%) pesait sur l'humeur alors que le groupe de divertissement, bon baromètre de la santé du consommateur américain, a vu son bénéfice largement amputé au deuxième trimestre de son exercice décalé (janvier à mars) du fait de dépréciations.

Le bénéfice net est tombé à 216 millions de dollars seulement, contre 1,5 milliard de dollars sur la même période de l'an dernier. Le chiffre d'affaires a fait 1% de mieux qu'à la même période l'année d'avant.

Point positif, les activités de streaming du groupe de Burbank (Californie) ont été pour la première fois bénéficiaires durant ce trimestre après plusieurs années de pertes.

Autre action sanctionnée, celle de Palantir qui dégringolait de 12,50% malgré des résultats trimestriels et perspectives meilleurs que prévu.

L'action de la firme de logiciels pour les services de renseignement s'est envolée de 33% depuis le début de l'année au motif qu'elle va profiter des technologies de l'IA. Lundi, avant la publication des résultats, le titre avait pris plus de 8%.

Palantir a affiché un bénéfice de 106 millions contre 17 millions un an avant sur un chiffre d'affaires de 634 millions de dollars contre 525 millions. Sur l'année, la firme prévoit un bénéfice d'au minimum 868 millions.

Les titres de Peloton Interactive, le fabricant d'appareils de fitness connectés, en difficulté depuis la fin du Covid, connaissaient leur meilleure journée depuis janvier, grimpant de 15,82%.

Des investisseurs privés seraient sur les rangs pour racheter l'entreprise qui essaye de refinancer sa dette après trois ans de pertes, selon la chaîne CNBC.

Le sous-traitant de Boeing, Spirit AeroSystems, cité à l'occasion de certains problèmes de contrôle de qualité que connaît Boeing, chutait de 2,73%.

Le fournisseur aéronautique a creusé sa perte trimestrielle à 617 millions de dollars contre 281 millions l'année d'avant.

Le constructeur de véhicultes électriques Rivian grimpait de 2,18% alors que des informations dans un organe de presse taiwanais rapportent que le groupe serait en discussions avec Apple pour un partenariat.

Rivian annoncera ses résultats après la clôture.

Apple (+1,06%) de son côté aura "l'attention des investisseurs alors que la firme à la pomme organise un événement spécial pour présenter de nouveaux produits iPad et accessoires", a noté Art Hogan de B. Riley Wealth Management.

Nasdaq

vmt/eb