La bourse est fermée

Wall Street rattrapée par les tensions au Moyen-Orient

1 / 2

Wall Street rattrapée par les tensions au Moyen-Orient

Le Dow Jones a reculé de 0,81%, à 28.634,88 points. Le Nasdaq a lui cédé 0,79%, à 9.020,77 points, et l'indice élargi S&P 500 a pour sa part perdu 0,71%, à 3.234,85 points.
    
Les indices américains, qui avaient tous les trois grimpé la veille à des sommets inédits, ont été rattrapés vendredi par la peur d'une escalade au Moyen-Orient suite à la mort de Qassem Soleimani, un influent responsable iranien tué vendredi dans une attaque de drones menée par les Etats-Unis à Bagdad. Une frappe ordonnée par Donald Trump après une attaque mardi contre l'ambassade des Etats-Unis en Irak.
    
Par crainte d'une perturbation de la production d'or noir au Moyen-Orient, les prix des barils ont immédiatement pris jusqu'à 4% avant de terminer en hausse de 3,5% à Londres et de 3,1% à New York. Des secteurs comme le transport aérien, pour lequel le carburant représente un coût important, en ont été pour leur frais, American Airlines perdant par exemple 4,95%.
    
Pour Ian Shepherdson, économiste chez Pantheon Macroeconomics, la question désormais est "non pas de savoir si l'Iran va riposter mais de quelle façon". Et "pour les marchés, l'élément clé est l'impact que la réponse de l'Iran peut avoir sur les prix du pétrole", notamment si les infrastructures pétrolières iraniennes deviennent la cible d'éventuelles mesures de représailles ou si Téhéran décide de bloquer la circulation des tankers dans le détroit d'Ormuz.






    
Pour Gregori...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi