Publicité
La bourse ferme dans 4 h 30 min
  • CAC 40

    7 926,98
    -0,45 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 889,37
    +11,60 (+0,24 %)
     
  • Dow Jones

    38 996,39
    +47,37 (+0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0820
    +0,0013 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    2 064,00
    +9,30 (+0,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 241,65
    -909,50 (-1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,53
    +1,27 (+1,62 %)
     
  • DAX

    17 777,95
    +99,76 (+0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 680,30
    +50,28 (+0,66 %)
     
  • Nasdaq

    16 091,92
    +144,18 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    5 096,27
    +26,51 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2643
    +0,0016 (+0,13 %)
     

Wall Street ouvre légèrement dans le vert après de multiples résultats d'entreprises

Le parquet du New York Stock Exchange (SPENCER PLATT)
Le parquet du New York Stock Exchange (SPENCER PLATT)

La Bourse de New York a ouvert légèrement dans le vert mercredi, à mi-chemin dans la saison des résultats, qui s'avèrent majoritairement de bonne facture jusqu'ici.

Vers 15H00 GMT, l'indice Dow Jones grappillait 0,25%, le Nasdaq avançait de 0,35% et le S&P 500 prenait 0,41%.

"On est à mi-distance de la fin de la saison des résultats et il y a eu plus de bonnes nouvelles que de mauvaises", a estimé Art Hogan, analyste de B. Riley Wealth Management.

Pour le quatrième trimestre, les bénéfices annoncés jusqu'ici sont en hausse de 8,1% sur un an, les chiffres d'affaires ont progressé de 3,2%. "Des résultats meilleurs que prévu ont été repérés dans trois secteurs: l'énergie, la santé et la technologie", a relevé cet analyste dans une note.

Entre la clôture mardi et l'ouverture du marché mercredi, une kyrielle de résultats ont donné du grain à moudre aux investisseurs.

Snap, la maison mère du réseau social Snapchat plébiscité par les adolescents, voyait son action s'effondrer de 31,23%, après avoir publié mardi des résultats trimestriels décevants, et malgré une réduction de ses coûts du fait d'une nouvelle vague de licenciements.

Ford grimpait de 1,86%. Le constructeur automobile américain a publié mardi des résultats supérieurs aux attentes au quatrième trimestre, malgré une perte (-526 millions de dollars) liée à des éléments exceptionnels. Le groupe a dévoilé des objectifs ambitieux pour l'année en cours.

Son chiffre d'affaires a atteint 46 milliards de dollars, en progression de 4% sur un an. Ford vise un bénéfice opérationnel compris entre 10 et 12 milliards de dollars sur 2024, soit plus que ne le projetaient les analystes.

Les titres d'Uber perdaient plus de 2% en dépit de résultats en hausse, meilleurs que prévu mais l'action a doublé au cours des douze derniers mois.

La société de réservation de véhicules avec chauffeur (VTC) et de livraisons de repas a publié un bénéfice net de 1,4 milliard de dollars (+140%), dont 1 milliard est lié à la réévaluation à la hausse d'investissements en actions.

Uber a réalisé au quatrième trimestre un chiffre d’affaires de 9,9 milliards de dollars, en hausse de 15% sur un an, là aussi plus qu'attendu par le marché.

Ailleurs à la cote, le titre du New York Times chutait de presque 7%. Le journal a affiché une augmentation de ses abonnés sur le web de 300.000 au cours du trimestre, à 9,7 millions, mais ses recettes publicitaires ont diminué.

La plateforme de jeux vidéo Roblox retrouvait des couleurs (+12%) après avoir enregistré un record de réservations pour ses services au quatrième trimestre, tandis que le nombre d'utilisateurs quotidien a grimpé de 22% sur un an.

L'action cotée à New York du géant chinois du commerce électronique Alibaba reculait de 4% après qu'il a publié une progression de ses ventes trimestrielles de 5%, moins bien qu'attendu. Son bénéfice a reculé de 77% sur un an. Alibaba a toutefois annoncé un plan de rachat d'actions de 25 milliards de dollars.

La banque régionale américaine NYCB (New York Community Bank), en difficulté boursière depuis plusieurs séances, s'effondrait de plus de 8% après une dégradation de sa note de solvabilité par Moody's mardi soir.

Cela se répercutait sur d'autres banques régionales comme Western Alliance (-3,62%) ou Valley National Bancorp (-7%).

Sur le marché obligataire, les taux reculaient légèrement à 4,07% contre 4,10% pour ceux à dix ans vers 15H00 GMT.

Le Trésor devait annoncer une émission de bons à dix ans pour 42 milliards de dollars, "ce qui pourrait faire bouger le marché selon la demande qu'elle reçoit", a jugé Patrick O'Hare, analyste de Briefing.com.

Au rang des indicateurs, le déficit commercial des Etats-Unis est tombé en 2023 à son plus bas niveau depuis 2020. Le solde entre importations et exportations a été réduit de 18,7% en 2023 par rapport à 2022, à 773,4 milliards de dollars.

Plusieurs membres de la banque centrale américaine (Fed) devaient s'exprimer dans la journée.

Les résultats de Disney (-1,68%) sont attendus après la clôture.

Nasdaq

vmt/er