La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 824,33
    -292,07 (-0,83 %)
     
  • Nasdaq

    14 773,91
    +12,62 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1843
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 405,07
    +860,57 (+2,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    976,90
    +50,13 (+5,41 %)
     
  • S&P 500

    4 406,48
    -16,67 (-0,38 %)
     

Wall Street ouvre en baisse après les chiffres de l'inflation

·2 min de lecture
WALL STREET OUVRE EN BAISSE

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse mardi, affectée par les résultats mitigés des banques et les chiffres de l'inflation qui montrent une accélération des prix à la consommation au mois de juin aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones perd 19,17 points, soit 0,05%, à 34 977,01 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,04% à 4 382,67 points.

Le Nasdaq Composite cède 0,1% à 14.722,86 points une quinzaine de minutes après les premiers échanges.

Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont enregistré en juin leur plus forte hausse depuis 13 ans en raison de difficultés sur les chaînes d'approvisionnement et du rebond des coûts dans les services liés aux voyages. L'indice des prix à la consommation (CPI) a ainsi augmenté de 0,9% d'un mois sur l'autre, après 0,5% en mai, une hausse sans précédent depuis juin 2008 alors que la reprise économique s'accélère.

La hausse plus forte que prévu de l'inflation renforce les craintes d'un resserrement prématuré de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

"C'est clairement une surprise et cela va compliquer l'allocution de Jerome Powell, le président de la Fed, devant le Capitole demain", commente Michael Brown, analyste chez Caxton, faisant référence à la hausse transitoire de l'inflation évoquée jusqu'ici par la banque centrale américaine.

Aux valeurs, les banques qui ont donné le coup d'envoi de la saison des résultats avec notamment la publication ce mardi des comptes financiers de J.P. Morgan Chase & co et Goldman Sachs évoluent dans le rouge. Le premier perd 1,2% en raison notamment d'une baisse de 32% du chiffre d'affaires de sa division qui abrite l'activité de trading. Le second fléchit de 0,7% malgré un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes. L'indice S&P des banques accuse lui un repli de 0,94%.

Au chapitre des bonnes performances liées aux résultats, Pepsico gagne près de 2%. Le groupe agroalimentaire a relevé mardi sa prévision de bénéfice pour l'ensemble de l'année.

Le marché pétrolier, qui avait cédé du terrain lundi, reste hésitant. Le Brent gagne 0,24% à 75,41 dollars le baril, tandis que le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) est quasiment stable à 74,1 dollars.

Sur le marché des changes, le dollar gagne 0,37% face aux autres grandes devises.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles