La bourse ferme dans 1 h 19 min
  • CAC 40

    6 635,42
    +1,65 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 108,33
    -8,44 (-0,21 %)
     
  • Dow Jones

    35 072,60
    -11,93 (-0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,1882
    -0,0014 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    1 828,90
    -6,90 (-0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    32 882,89
    -956,56 (-2,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    927,66
    -22,24 (-2,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,85
    +0,23 (+0,31 %)
     
  • DAX

    15 592,98
    -47,49 (-0,30 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,96
    -26,46 (-0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 717,69
    -60,57 (-0,41 %)
     
  • S&P 500

    4 409,28
    -9,87 (-0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3954
    -0,0004 (-0,03 %)
     

Wall Street monte en attendant la Fed, le Nasdaq au plus haut

·1 min de lecture
WALL STREET MONTE

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York est en hausse en début de séance mercredi et le Nasdaq continue de voler de record en record grâce au rebond des valeurs technologiques sur fond de recul des rendements obligataires, dans l'attente de la publication du compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 61,87 points, soit 0,18%, à 34.639,24 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,26% à 4.354,75 points.

Le Nasdaq Composite, qui avait inscrit un record de clôture mardi, prenait 0,58% à 14.749,29 points à l'ouverture, un nouveau plus haut.

Le rebond des "techs" est favorisé par la baisse marquée des rendements obligataires: celui des bons du Trésor à 10 ans est ainsi passé peu avant l'ouverture de Wall Street sous 1,3% pour la première fois depuis le 19 février.

Le Nasdaq est soutenu notamment par Apple, qui gagne plus de 1,5%.

Microsoft (+0,5%), Amazon (+1%), Oracle (+0,5%), IBM (+0,7%) et Alphabet (+1,5%), de leur côté, sont aussi portés par l'espoir d'un nouvel appel d'offres dans le "cloud" avec le Pentagone, après l'annulation mardi du contrat de 10 milliards de dollars conclu avec le département américain de la Défense sous la présidence de Donald Trump.

Les investisseurs n'attendent aucun grand indicateur dans la journée mais étudieront à 18h00 GMT le compte rendu de la réunion de juin de la Fed, susceptible de donner de nouvelles indications sur les débats au sein de la banque centrale.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Marc Angrand)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles