Marchés français ouverture 5 h 54 min
  • Dow Jones

    34 299,99
    -569,38 (-1,63 %)
     
  • Nasdaq

    14 546,68
    -423,29 (-2,83 %)
     
  • Nikkei 225

    29 594,51
    -589,45 (-1,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1688
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 500,39
    +291,61 (+1,20 %)
     
  • BTC-EUR

    35 618,69
    -761,90 (-2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 026,33
    -30,81 (-2,91 %)
     
  • S&P 500

    4 352,63
    -90,48 (-2,04 %)
     

Wall Street finit en ordre dispersé après le communiqué de la Fed

·2 min de lecture
WALL STREET TERMINE EN ORDRE DISPERSÉ

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi, le Nasdaq ayant progressé mais le S&P-500 parvenant à effacer seulement une partie de ses pertes initiales après que la Réserve fédérale américaine (Fed) a déclaré que le rétablissement de l'économie restait sur la bonne voie malgré la résurgence de l'épidémie de coronavirus.

L'indice Dow Jones a cédé 0,36%, ou 127,59 points, à 34.930,93 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 0,82 point, soit 0,02%, à 4.400,64 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 102,01 points (0,70%) à 14.762,58 points.

Dans son communiqué publié à l'issue de deux jours de réunion, la Fed a de nouveau souligné que la hausse de l'inflation actuelle était la conséquence de facteurs transitoires. Elle a laissé inchangés sa politique monétaire et ses programmes d'achats d'obligations.

Jerome Powell, le patron de la banque centrale, a déclaré lors d'une conférence de presse que le marché du travail aux Etats-Unis avait encore du chemin à parcourir avant que l'heure soit venue pour la Fed de resserrer ses mesures de soutien à l'économie.

Le fait que les responsables de la Fed "ne soient pas près de relever les taux d'intérêt apparaît probablement comme la chose la plus positive pour le marché", a commenté Alan Lancz, président d'une firme de conseil en investissement basée à Toledo dans l'Ohio.

Côté valeurs, Alphabet, maison-mère de Google, s'est établi à un pic inédit, contribuant à la performance du Nasdaq, au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires et d'un bénéfice trimestriels records.

Apple a en revanche pesé sur le marché, reculant de 1,2% après avoir annoncé mardi qu'il anticipait un ralentissement de la croissance de ses revenus.

En dépit de la publication de résultats supérieurs aux attentes de Wall Street, Microsoft a terminé légèrement en baisse.

(version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles