La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,15 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 202,57
    +21,05 (+0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,79 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,82 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3769
    +0,0002 (+0,01 %)
     

Wall Street finit en hausse, la "tech" porte le Nasdaq à un record

·2 min de lecture
WALL STREET TERMINE EN HAUSSE

par Noel Randewich et Devik Jain

(Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse mardi, le Nasdaq ayant atteint un record de clôture sous l'effet des gains enregistrés par Amazon, Microsoft et les autres géants technologiques, alors que les investisseurs ont effectué une rotation vers les titres à forte croissance en marge d'une audition du patron de la Fed.

L'indice Dow Jones a gagné 0,20%, ou 68,61 points, à 33.945,58 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 21,65 points, soit 0,51%, à 4.246,44 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 111,78 points (0,79%) à 14.253,27 points.

S'exprimant dans l'après-midi devant une sous-commission parlementaire de la Chambre des représentants, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) a réaffirmé que celle-ci voulait encourager un rétablissement "vaste et inclusif" du marché du travail. Jerome Powell a souligné que la banque centrale ne relèverait pas ses taux d'intérêt trop rapidement par seule crainte d'une inflation à venir.

Les valeurs censées profiter pleinement du rétablissement de l'économie ont surperformé depuis le début de l'année tandis que les titres à forte croissance, dont les principaux acteurs technologiques, ont retrouvé du souffle depuis que la Fed a adopté la semaine dernière une position sur les taux d'intérêt considérée par beaucoup d'observateurs comme plus agressive qu'attendu.

Microsoft a progressé mardi de 1,1% et sa capitalisation boursière a brièvement dépassé le seuil des 2.000 milliards de dollars pour la première fois, tandis qu'Apple, Facebook et Amazon ont aussi enregistré des gains.

"Le marché a été pris par surprise concernant les commentaires de la Fed, et c'est à 100% la raison de ce qui se produit", a commenté Andrew Mies, directeur de l'investissement chez 6 Meridian. "Les gens intelligents qui ont été surpris ajustent désormais leurs portfolios".

Neuf des principaux secteurs du S&P-500 ont progressé, au premier rang desquels le secteur technologique.

Côté valeurs, GameStop a bondi de 10% après avoir annoncé la levée de 1,13 milliard de dollars en émettant cinq millions d'actions, continuant de surfer sur la vague profitant aux "meme stocks" - les valeurs au centre depuis plusieurs mois de l'attention des investisseurs individuels mobilisés contre les vendeurs à découvert.

Le laboratoire Moderna a enregistré des gains suite à l'annonce dans la journée par l'Union européenne qu'elle activait une option pour commander 150 millions de doses supplémentaires du vaccin contre le COVID-19.

(version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles