Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 399,29
    -2 957,66 (-4,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Wall Street finit en hausse, portée par la technologie

La façade du New York Stock Exchange (SPENCER PLATT)
La façade du New York Stock Exchange (SPENCER PLATT)

La Bourse de New York a conclu en hausse lundi, rebondissant, après deux pertes hebdomadaires, grâce à l'enthousiasme du secteur technologique qui a savouré plusieurs nouvelles dans le domaine de l'intelligence artificielle.

L'indice Dow Jones a gagné 0,20%, le Nasdaq, à forte coloration technologique, a grimpé de 0,82% et l'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,63%, selon des résultats provisoires.

Les actions technologiques ont repris de la vigueur, émoustillées par l'ouverture de la conférence des développeurs de Nvidia, à Santa Clara en Californie.

Le concepteur de puces superpuissantes, célébré à Wall Street, doit annoncer une nouvelle génération de processeurs pour l'intelligence artificielle.

PUBLICITÉ

"Nous sortons de deux semaines de faiblesse, aussi est-il plus facile de générer de l'excitation autour de nouvelles comme celles dont on parle cette semaine", a commenté Art Hogan de B. Riley Wealth Management.

Nvidia, en hausse de plus de 4% la majeure partie de la séance, a clos en modeste progrès de 0,70% à 884,55 dollars.

"Il y a toujours une fébrilité autour de cette conférence annuelle. Cela tend à doper les cours de tout l'écosystème autour de l'intelligence artificielle", a ajouté l'analyste.

Outre la conférence de Nvidia, les investisseurs ont été également motivés dans le secteur par les discussions que mène Apple avec Alphabet pour intégrer le programme d'IA de la maison mère de Google, baptisé Gemini, sur ses nouveaux iPhone.

Apple cherche à s'associer à Google pour la mise à jour de la nouvelle version de son système d'exploitation iOS, qui sera probablement présent sur son prochain iPhone, attendu plus tard cette année.

Apple et Google sont déjà engagés dans un partenariat sur un moteur de recherche.

Alphabet a gagné 4,44% à 148,48 dollars tandis qu'Apple a grignoté 0,64% à 173,72 dollars.

L'action Tesla, qui a perdu plus de 30% depuis le début de l'année, s'est envolée de 6,25% alors qu'Elon Musk a indiqué dans un message sur X que les prix du Model Y allaient bientôt augmenter de 1.000 dollars.

Sur le plan macroéconomique, la semaine sera cruciale pour les banques centrales avec des réunions monétaires au Japon, aux Etats-Unis, en Angleterre, en Australie et en Suisse.

"Il y a d'intenses spéculations selon lesquelles la Banque du Japon (BoJ) va relever ses taux pour la première fois depuis 2007 mettant fin aux derniers taux négatifs au monde", a commenté M. Hogan.

L'attention va ensuite se porter mercredi sur la Réserve fédérale américaine (Fed). "Le marché sait qu'il n'y aura aucun changement" sur les taux mais, parmi les projections qui seront publiées par la banque centrale, "le marché se focalisera sur les tableaux d'évolution des taux", a souligné Patrick O'Hare.

Les investisseurs prévoient trois baisses de taux d'intérêt cette année aux Etats-Unis, la première intervenant en juin.

Sur le marché obligataire, les taux à dix ans étaient en très légère hausse lundi à 4,33%, contre 4,30% vendredi.

Ailleurs à la cote, le géant des réseaux de communication Cisco a pris 0,69% à 49,27 dollars après avoir finalisé la reprise pour 28 milliards de dollars de l'éditeur de logiciels d'analyse de données Splunk.

Nasdaq

vmt/def