Marchés français ouverture 1 h 17 min
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,15 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 815,27
    +267,27 (+0,97 %)
     
  • EUR/USD

    1,1787
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 393,63
    -928,35 (-3,40 %)
     
  • BTC-EUR

    32 667,54
    +3 293,38 (+11,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    922,16
    +128,43 (+16,18 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     

A Wall Street, Dow et S&P reculent, record du Nasdaq

·1 min de lecture
A WALL STREET, DOW ET S&P RECULENT, RECORD DU NASDAQ

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York évolue en ordre dispersé en début de séance lundi, la prudence liée à la situation sanitaire et aux interrogations sur la politique monétaire freinant le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 alors que le Nasdaq évolue au plus haut grâce au soutien des grandes valeurs technologiques.

Quelques minutes après le début des échanges, le Dow Jones perd 168,72 points, soit 0,49%, à 34.265,12 et le Standard & Poor's 500 cède 0,09% à 4.276,82 tandis que le Nasdaq Composite prend 0,62% à 14.449,57 après un pic à 14.456,31 points.

Les préoccupations liées à la propagation rapide du variant Delta du coronavirus dans plusieurs pays d'Asie et d'Europe incitent à la prudence, tout comme l'approche de la clôture du mois de juin et du premier semestre.

Les investisseurs devront en outre attendre vendredi pour prendre connaissance du nouveau rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis, susceptible d'alimenter le débat sur l'inflation et la politique monétaire de la Réserve fédérale.

Le S&P-500 a progressé de 2,74% la semaine dernière, sa meilleure performance hebdomadaire depuis début février.

Le Nasdaq est soutenu par la progression de plusieurs grosses capitalisations du secteur des hautes technologies comme Microsoft, qui gagne 1,22%, Amazon (+0,82%) ou Facebook (+0,67%).

A la baisse, Boeing perd 2,74% et pèse sur le Dow Jones après avoir été informé par la FAA, la direction de l'aviation civile aux Etats-Unis que la certification de son modèle 777X pourrait devoir attendre la fin 2023.

(Rédigé par Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles