La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    28 657,80
    +879,96 (+3,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

A Wall Street, Dow et S&P quasi stables, record pour le Nasdaq

·1 min de lecture
WALL STREET OUVRE EN ORDRE DISPERSÉ

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York évolue en ordre dispersé en début de séance mercredi mais le Nasdaq a inscrit un record, les investisseurs s'appuyant de nouveau sur les multiples signes de reprise économique après les dernières déclarations jugées rassurantes de responsables de la Réserve fédérale sur l'évolution de la politique monétaire.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones est pratiquement inchangé à 33.935,92 points, le Standard & Poor's 500, plus large, grappille 0,06% à 4248,81 et le Nasdaq Composite gagne 0,26% à 14.289,80.

Ce dernier a inscrit un record dans les premiers échanges à 14.295,72 points, tiré par de grandes valeurs des hautes technologies comme Facebook (+0,40%) et Amazon (+0,19%).

Les actions américaines avaient déjà profité mardi des déclarations de Jerome Powell, le président de la Fed, lors d'une audition au Congrès assurant que la banque centrale ne déciderait pas d'une éventuelle hausse des taux d'intérêt uniquement en fonction de l'inflation.

Les pétrolières profitent quant à elles de la hausse continue des cours du brut, au plus haut depuis l'automne 2018: Chevron prend 0,94%, Schlumberger 2,54%, Occidental Petroleum 4,05%.

(Reportage Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles