La bourse est fermée

Wall Street: le Dow se dirige vers une chute de 7%, le pétrole lâche 25%

1 / 2

Wall Street: le Dow se dirige vers une chute de 7%, le pétrole lâche 25%

Pas de miracle à New York. Après les chutes des bourses asiatiques et européennes, la place américaine se dirige tout droit vers un plongeon d'environ 7% après un début de séance agité où les transactions ont été suspendues un quart d'heure.

Les autorités de marché ont activé les "coupe-circuits", la baisse du Dow Jones avait en effet dépassé 2.000 points dans les premières minutes d'échanges et celle du S&P avait atteint plus de 7%. 

Mais cela n'a pas suffi à calmer la fébrilité puisque à 20h50, heure de Paris:

-le Dow Jones chute de 7% (soit 1800 points environ) après avoir perdu plus de 8% en séance,

-le S&P 500 plonge de 6,9%,

-le Nasdaq perd 6,5%.

Le pétrole n'avait pas autant baissé depuis 1991

Plus tôt dans la soirée, le prix du pétrole coté à New York a terminé en baisse de 25%. Le baril de WTI pour livraison en avril a clôturé à 31,13 dollars, chutant de 10,15 dollars au total. De telles baisses sont inédites depuis 1991, pendant la première guerre du Golfe 

Si la propagation du coronavirus a alimenté l'aversion au risque, c'est aussi et surtout l'échec des discussions entre la Russie et l'Arabie saoudite, à propos de la production du brut qui a alimenté la spirale baissière. L'échec de ces discussion a en effet conduit Ryad à augmenter sa production et à baisser ses prix.

Signe de l'extrême frilosité des investisseurs, le taux à 10 ans sur les bons du Trésor américain s'écroulait. Il s'établissait...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi