La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 287,11
    -1 765,11 (-5,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Wall Street clôture dans le rouge, les craintes sur l'inflation pèsent

·1 min de lecture
WALL STREET EN NETTE BAISSE À LA FERMETURE

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a fini en nette baisse mardi sur de nouvelles inquiétudes d'un retour de l'inflation susceptible de conduire à une remontée prématurée des taux d'intérêt.

L'indice Dow Jones a cédé -1,36%, ou 473,66 points, à 34 269,16 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 36,33 points, soit -0,87%, à 4 152,1 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 12,43 points (-0,09%) à 13 389,43 points.

Avec la hausse des prix des matières premières et les pénurie de main d'oeuvre, les craintes d'un retour de l'inflation susceptible de conduire à une remontée prématurée des taux d'intérêt ont dominé la séance, incitant les investisseurs à vendre leurs actifs dans de nombreux secteurs.

"La journée ressemble à un rattrapage dans la mesure où les valeurs technologiques ont été faibles jusqu'à présent ce mois-ci et cela s'est finalement répercuté sur d'autres secteurs du marché", Ryan Detrick, stratégiste chez LPL Financial.

VALEURS

Le constructeurs aéronautique Boeing a cédé du terrain après avoir annoncé que les livraisons de son 737 MAX étaient tombées à seulement quatre appareils en avril en raison d'un problème électrique.

(Version française Matthieu Protard)