La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 792,30
    -2,70 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    33 877,32
    +442,34 (+1,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Wall Street clôt une année faste en repli sur une note calme

·3 min de lecture
Un vendeur de répliques du célèbre taureau de Wall Street (AFP/SPENCER PLATT) (SPENCER PLATT)

La Bourse de New York a conclu 2021 en retrait sur une note calme vendredi, affichant sur l'ensemble de l'année des hausses de 18,7% pour le Dow Jones, 21,3% pour le Nasdaq et 27% pour le S&P 500, malgré la poursuite de la pandémie de Covid-19, avec les variants Delta et Omicron.

Selon des résultats définitifs à la clôture, dans un marché très limité, l'indice Dow Jones a cédé 0,16% à 36.338,30 points.

Le Nasdaq, à coloration technologique, a lâché 0,61% à 15.644,97 points et le S&P 500 0,26% à 4.766,18 points.

Sur l'année, le Dow Jones a grimpé en 2021 de 18,7% contre 7,2% en 2020.

Le Nasdaq, qui avait gonflé de 43% l'année dernière alors que nombre d'entreprises de la technologie ont profité des conditions de la pandémie, a avancé de 21,3% sur l'ensemble de 2021.

L'indice élargi S&P 500, battant 70 records cette année, a progressé de 27% après +16% en 2020.

"Cela fait du bien de clôturer sur une note calme une année qui a été, de façon surprenante, bonne pour les investisseurs mais très volatile en décembre", a commenté pour l'AFP Art Hogan de National Securities.

"Il y avait peu de participants au marché vendredi et les mouvements dans un sens ou dans l'autre ne sont pas surprenants", a indiqué l'analyste.

Les indices ont été dopés en 2021 par les progrès dans la lutte contre la pandémie et par des politiques monétaires généreuses.

"2021 aura été une très bonne année. La progression du S&P 500 est la 11e plus forte depuis la seconde guerre mondiale", a indiqué Sam Stovall, spécialiste des statistiques boursières et analyste à CFRA.

"Le marché a connu 70 records, c'est le plus fort score depuis 1954 et 1955 où il y avait eu 77 sommets", a-t-il ajouté.

Les rendements sur les bons du Trésor sont restés stables vendredi à 1,51% contre 1,50% la veille pour les emprunts à 10 ans alors que le marché obligataire a fermé plus tôt.

Les onze secteurs du S&P étaient partagés. Six se sont inscrits dans le vert avec les produits de consommation en tête (+0,71%) tandis que cinq étaient dans le rouge à commencer par les communications (-1,21%) dans un marché peu étoffé qui amplifiait les mouvements.

Tesla, subissant le contre-coup d'un rappel de 675.000 de ses véhicules pour des problèmes de coffres, a perdu 1,27% à 1.056,78 dollars. L'action du constructeur de voitures électriques a été un des leaders du marché cette année ayant grimpé de 40%.

Plusieurs grands noms de la tech ont fait l'objet de prises de profits alors que les investisseurs continuent de surveiller l'évolution d'Omicron sur l'économie. Facebook (Meta) a lâché, -2,33%, Amazon 1,14%.

Le fabricant de vaccins Pfizer est monté de 1,11% à 59,05 dollars après l'aval d'une agence réglementaire britannique accordé à sa pilule anti-Covid, Paxlovid.

Nasdaq

vmt/nth

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles