La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 503,86
    +602,34 (+1,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Wall Street: Le CAC 40 parisien pourrait gagner 1,2% à l'ouverture

·2 min de lecture

Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse jeudi à l'ouverture dans le sillage de Wall Street, soutenues par l'espoir d'un compromis temporaire à Washington pour éviter le risque de défaut de paiement des Etats-Unis et par le recul des prix de l'énergie.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 1,2% à l'ouverture. Les contrats à terme signalent un gain de 1,13% pour le Dax à Francfort, de 0,99% pour le FTSE à Londres et de 1,18% pour l'EuroStoxx 50. Les investisseurs américains, puis à leur tour ceux en Asie, ont été rassurés par l'espoir d'un accord temporaire au Sénat qui permettrait aux Etats-Unis d'éviter de se retrouver ce mois-ci en défaut de paiement et d'écarter le spectre d'une crise financière, après que les démocrates ont déclaré qu'ils pourraient accepter une offre républicaine de suspendre le plafond de la dette jusqu'en décembre.

Les marchés devraient également être soutenus par le repli des prix du pétrole et ceux du , dont les nettes progressions ces derniers jours ont nourri les craintes d'une flambée de l'inflation et d'une intervention plus rapide que prévu des banques centrales pour réduire leurs mesures de soutien. Outre, l'évolution du marché de l'emploi américain est un paramètre essentiel dans la politique monétaire de la Réserve fédérale. La publication vendredi du rapport mensuel sur l'emploi du département du Travail sera comme toujours très suivi. Les résultats de l'enquête mensuelle ADP ont montré mercredi un nombre de créations d'emplois dans le secteur privé nettement supérieur aux attentes.

En attendant, c'est le chiffre des inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière qui pourrait animer la séance dans l'après-midi. Les contrats à terme de la Bourse de New York suggèrent une ouverture en hausse, de 0,3% à 0,6%, après une clôture positive mercredi, les investisseurs ayant été soulagés par la possibilité d'un accord temporaire bipartite sur le plafond de la dette publique des Etats-Unis. L'indice Dow Jones a gagné 0,30% à 34.416,99 points. Le S&P-500, plus large, a pris 0,41% à 4.363,55 points. Le Nasdaq Composite a avancé de 0,47%, à 14.501,91 points.

Les cours du pétrole en repli

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei, lui aussi s[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles