La bourse ferme dans 7 h 56 min

Wall Street cède à la panique, affolé par le coronavirus

1 / 2

Wall Street cède à la panique, affolé par le coronavirus

Nouveau jeudi noir sur les marchés boursiers, effrayés par la propagation du coronavirus et ses conséquences sur l'économie mondiale. Dans le sillage de la chute des places européennes (-3,3% à Paris), le Dow Jones s'est effondré de près de 1.200 points, soit 4,42%, à 25.766,64 points.

    
Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a plongé de 4,61%, à 8.566,48 points.

Le S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, s'est lui affaissé de 4,42%, à 2.978,76 points. C'est la première fois qu'il repasse sous la barre des 3.000 points depuis octobre.

Purge

En abandonnant plus de 10% depuis le début de la semaine, la place new-yorkaise est entrée en zone de correction.
    
Alors que le Dow Jones avait encore atteint un record il y a deux semaines et le S&P 500 et le Nasdaq la semaine dernière, Wall Street s'achemine vers ses pires pertes hebdomadaires depuis l'automne 2008, au faîte de la crise financière mondiale.
    
Selon Maris Ogg, de Tower Bridge Advisors, les nombreuses incertitudes qui entourent l'épidémie de pneumonie virale et son rythme de propagation à travers la planète inquiètent au plus haut point les investisseurs.

-3,6% au Japon

"On n'a pas encore de réponses et on ne va pas en avoir pendant un certain temps, sans doute pas d'ici deux à quatre semaines", estime l'experte. "Plus il y aura d'infections liées au coronavirus, plus on risque de rester en zone de correction", poursuit-elle. 
    
...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi