Wal-Mart : le moral du consommateur plombé par le "fiscal cliff"

Mike Duke, le CEO de Wal-Mart, a jugé qu'une grande partie des Américains était désormais au courant du débat sur le "fiscal cliff", ce qui pèserait sur les projets de dépenses de consommation pour les fêtes.

Duke estime qu'avant les élections présidentielles américaines, seulement 25% des Américains connaissaient le "fiscal cliff". Une semaine après les élections, ce pourcentage a atteint 75%, tandis que 15% des clients du géant de la distribution auraient précisé que les débats de Washington allaient affecter leurs dépenses. Wal-Mart, qui sonde régulièrement sa clientèle, livre là des commentaires peu encourageants en pleine saison des fêtes.