La bourse ferme dans 2 h 58 min
  • CAC 40

    7 137,81
    -96,13 (-1,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 203,49
    -54,49 (-1,28 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,89 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0775
    -0,0022 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 883,00
    +6,40 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    21 246,99
    -425,96 (-1,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,86
    -11,00 (-2,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,23
    +0,84 (+1,14 %)
     
  • DAX

    15 342,02
    -134,41 (-0,87 %)
     
  • FTSE 100

    7 843,77
    -58,03 (-0,73 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,84 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 693,65
    +184,19 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    21 222,16
    -438,31 (-2,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,2064
    +0,0007 (+0,06 %)
     

On a vu un trou noir déchirer une étoile à 8,5 milliards d’années-lumière de nous

Un trou noir gobant une étoile a été identifié à 8,5 milliards d’années-lumière de la Terre. C’est la détection la plus lointaine de ce type d’événement cataclysmique.

Les étoiles qui se promènent un peu trop près des trous noirs sont bien imprudentes. Elles finissent généralement déchirées par la gravité extrême des trous noirs, qui engloutissent volontiers cette matière. On vient tout juste de détecter le plus éloigné de ces événements, annonce l’Observatoire européen austral (ESO) ce 30 novembre 2022. La détection est détaillée dans la revue Nature.

L’événement observé est nommé AT2022cmc. La lumière qu’il a produite a entamé son voyage vers nous alors que l’Univers n’avait qu’un tiers de son âge actuel (14 milliards d’années). La source de ce phénomène rare est estimée à 8,5 milliards d’années-lumière de la Terre. Elle se trouve au centre de sa galaxie hôte. Il s’agit d’un trou noir supermassif, qui a expulsé les restes de l’étoile dévorée dans un jet de matière évoluant à une vitesse proche de celle de la lumière.

Vue d'artiste de l'événement AT2022cmc. // Source : Carl Knox – OzGrav, ARC Centre of Excellence for Gravitational Wave Discovery, Swinburne University of Technology
Vue d'artiste de l'événement AT2022cmc. // Source : Carl Knox – OzGrav, ARC Centre of Excellence for Gravitational Wave Discovery, Swinburne University of Technology

Un événement de rupture par effet de marée, ou quand un trou noir avale une étoile

On parle aussi d’événement de rupture par effet de marée pour décrire ce type de cataclysme,

[Lire la suite]