La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 149,11
    +410,68 (+1,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Vu du Royaume-Uni. Pour faire oublier la “jungle”, Calais veut devenir le Los Angeles de la Côte d’Opale

·1 min de lecture

De la Côte d’Opale à la baie de Santa Monica ? Calais cherche à se défaire de son image de ville-escale sur les routes migratoires en investissant dans le tourisme, en ciblant notamment les Britanniques. La ville du nord de la France se rêve en nouvelle cité des Anges.

Ancienne cité militaire, Calais s’est imposé dans l’imaginaire collectif comme l’un des lieux clés des crises migratoires qui ont émaillé la décennie. La ville est devenue un point de passage des migrants dans leur périple vers le Royaume-Uni, jusqu’à voir se former la “jungle”. “Depuis plusieurs années, Calais semble indissociable des images de migrants livrés à la misère et des contrôles douaniers post-Brexit, écrit The Times. Mais cette ville du nord de la France a bien l’intention de se réinventer en charmante bourgade balnéaire aux accents californiens, capable d’attirer les touristes nationaux, les Belges et, une fois passée la crise sanitaire, les Britanniques.”

À lire aussi: Témoignage. À Calais, parmi les migrants du bois Dubrulle, un photographe “en terrain hostile”

Le quotidien britannique s’intéresse ainsi à la réhabilitation du front de mer, un projet à 46 millions d’euros consistant en l’installation d’une promenade en bois et d’un skate park de 3 200 m2 et en l’aménagement de divers points de vue permettant d’admirer les falaises de Douvres, de l’autre côté de la Manche. “Les pouvoirs publics lancent les grandes manœuvres pour convaincre les Britanniques qui traversent la Manche de faire halte à Calais dans leur voyage

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles