La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 539,25
    +423,61 (+1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

VRP : statut et rémunération du vendeur, représentant et placier

·1 min de lecture

Un VRP (voyageur, représentant placier) est un représentant de commerce qui a le statut de salarié. Il peut être embauché par un ou plusieurs employeurs pour répondre à deux missions principales : prospecter la clientèle et prendre des commandes.

Le statut de VRP s’applique lorsque les conditions suivantes sont remplies :

A défaut de répondre à ces conditions, employeurs et salariés peuvent, s’ils le souhaitent, appliquer le statut de VRP à la condition d’apporter la preuve que cette option offre un ou plusieurs avantages particuliers au salarié.

Le VRP multicarte exerce son activité pour plusieurs employeurs ou pour un seul mais son contrat de travail ne prévoit pas d’exclusivité. Dans ce cas, aucun revenu minimum n’est garanti.

Le VRP exclusif n’a qu’un seul employeur et son contrat de travail prévoit une exclusivité. Dans cette hypothèse, un revenu minimum est garanti. Il est égal à 520 fois le Smic horaire par trimestre pour un contrat à temps plein. Pour les 3 premiers mois d’activité du VRP exclusif, la rémunération minimum est, par exception, égale à :

Le contrat de travail du VRP peut être à durée déterminée ou indéterminée. Le contrat de travail peut prévoir une période d’essai qui ne peut pas être supérieure à 3 mois.

L’écrit n’est pas obligatoire, néanmoins lorsqu’il est formulé par écrit le contrat de travail contient les mentions suivantes :

Les dispositions du Code du travail ne s’appliquent pas aux VRP s’agissant de la durée du temps de travail puisqu’elle n’est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Travail le dimanche : principe et exceptions
Covid-19 : gros couac pour les salariés vaccinés et parents d'enfants malades
Les effets néfastes du "multitasking"... et comment y remédier
CDI de chantier : définition, caractéristiques et rupture
Priorité de réembauche : Qu'est-ce que c'est ? Dans quel cas ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles