La bourse ferme dans 7 h 41 min

Vrais emplois ou "fausses promesses"? Europacity, le projet qui divise

latribune.fr
 

Aux portes de Paris, les terres arables du "triangle de Gonesse" (Val-d'Oise), qui ont fait la richesse de la plaine de France, attisent toujours les convoitises. Promoteurs, commerçants et écologistes nourrissent pour ces dernières, coincées entre les routes menant aux aéroports du Bourget et de Roissy, des projets concurrents.

"Europacity peut être une réponse aux besoins d'emplois du territoire", soutient Christian Lema, de l'équipe de développement, en montrant les plans et les maquettes du projet à l'architecture futuriste: bâtiments aux toits ondulés et tapis de verdure y côtoient toboggans, hôtels de luxe, boutiques...

Le projet de 430.000 mètres carrés et 3,1 milliards d'euros est porté par Ceetrus, foncière du groupe Auchan, et le conglomérat chinois Wanda. Une étude de la Commission nationale du débat public (CNDP) estimait en 2016, en chiffres bruts, à plus de 10.000 les emplois à pourvoir lors de la phase d'exploitation, plus quelque 3.300 par an pendant la construction des infrastructures commerciales, culturelles et de loisirs.

"Europacity fait miroiter des emplois" quand il existe une "énorme marge d'incertitudes", rétorque la socio-économiste Jacqueline Lorthiois, également membre du Collectif pour le triangle de Gonesse (CPTG), opposant historique au projet.

"Les chiffres repris partout sont ceux des emplois bruts créés, ils ne prennent pas en compte ceux détruits autour", précise-t-elle.

En net, l'étude de la CNDP évoque ainsi seulement 7.400 à 8.100 emplois créés.

Un "cannibalisme commercial"

"Le territoire de l'est du Val-d'Oise a très peu bénéficié du développement des zones aéroportuaires du Bourget et de Roissy. Nous, on veut que trois quarts des emplois soient pourvus par les habitants du territoire", affirme M. Lema, soulignant les avantages pour l'image des communes du nord-est francilien, fortement touchées par le

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Europacity : la justice valide en appel la création de la zone d'aménagement
Europacity : la gauche (presque) réunie contre le futur méga-complexe de loisirs
Europacity espère recruter localement près de 10.000 personnes
Coup dur pour Europacity après l'annulation du plan local d'urbanisme de Gonesse
Triangle de Gonesse : le projet EuropaCity déclaré "d'utilité publique"