La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 964,99
    +150,73 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    13 178,51
    +180,01 (+1,38 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    +0,0044 (+0,36 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    30 504,36
    +331,37 (+1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    731,02
    +15,82 (+2,21 %)
     
  • S&P 500

    3 799,61
    +31,36 (+0,83 %)
     

VRAI OU FAKE. Comment la rumeur d'une arrestation du pape pour pédophilie s'est-elle propagée en un week-end ?

franceinfo
·1 min de lecture

Le pape François arrêté en pleine nuit, après une coupure d'électricité massive sur la place Saint-Pierre ? C'est la folle rumeur qui s'est emparée des réseaux sociaux durant le week-end. Selon plusieurs internautes, le souverain pontife aurait été arrêté samedi 9 janvier par le Bureau fédéral d'enquête américain (FBI), après avoir été visé par "80 chefs d'accusation, dont trafic d'enfants". "Et ce n'est que la première marche de l'escalier", avertit une utilisatrice de Twitter visiblement renseignée. Il ne s'agit pourtant que d'une énième "fake news", lancée en ligne par la sphère conspirationniste QAnon.

A l'origine de la rumeur, un site conspirationniste canadien

Pour commencer : non, le pape François n'a pas été arrêté. A la tête de l'église catholique depuis son élection en mars 2013, le souverain pontife argentin a célébré l'Angélus dimanche devant les caméras.

La source de cette rumeur n'est autre (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi