La bourse ferme dans 3 h 45 min

Les voyages annulés ne seront pas remboursés avant 18 mois

Le gouvernement a tranché. Les voyages organisés, les séjours tout compris et les prestations indépendantes comme un hébergement ou une location de voiture qui auront été annulés en raison du Covid-19, seront reportés sur une période de 18 mois au moyen d'un "avoir" dont la création a été annoncée lundi, a précisé mardi le gouvernement. Il concernera les annulations ayant eu lieu "à compter du 1er mars", et "jusqu'au 15 septembre".

Cette obligation de reporter son voyage signifie que les clients ne pourront pas exiger de remboursement avant la fin de la période des 18 mois. Les voyageurs qui ne souhaitent pas reporter leurs voyages devront ainsi patienter un an et demi avant de récupérer les sommes investies dans leurs vacances. Seule exception à la règle : pour les ménages les plus modestes, le gouvernement s'engage à mettre en place une commission pour permettre d'instruire des demandes de remboursement en anticipé.

La possibilité de reporter plutôt que d'annuler était une demande des professionnels du tourisme, confrontés à d'importantes difficultés financières en période de confinement. "Si tous les clients s'étaient manifestés au même moment pour obtenir le remboursement, cela aurait entraîné une faillite généralisée, car cela aurait représenté des sommes considérables", a estimé Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’État délégué tourisme.

>> Lire aussi : Le gouvernement assure que les voyages annulés seront remboursés sous forme de coupons

Ces mesures ne concernent pas les billets d'avions

En revanche, ce dispositif ne concernera pas les "transports secs", a précisé à la presse au sortir d'une réunion téléphonique du Comité de filière tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, détaillant ainsi une annonce du Premier ministre la veille. Les billets d'avion achetés directement auprès d'une compagnie aérienne ne sont donc pas concernés. Pour connaitre les modalités de remboursement, les clients devront se tourner directement vers les solutions proposées par les transporteurs.

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'incroyable nombre de candidatures reçues pour aller travailler dans les champs
Appel à la grève dans les services publics : un préavis "inopportun" pour le gouvernement
Les demandeurs d'emploi devront s'actualiser à distance à partir de samedi
Va-t-on manquer de pâtes ? Le patron de Panzani répond
Cette carte interactive permet de savoir quel magasin est ouvert pendant le confinement