La bourse est fermée

Vous ne paierez pas d'impôt sur vos revenus de 2018

Getty / Illustration

A quelques exceptions près tout de même.

2018 est l’année où il est intéressant de travailler davantage. Depuis le 1er janvier, ce que vous allez toucher ne sera pas soumis à l’impôt sur le revenu. Une “année blanche fiscale” mise en place pour permettre l’instauration du prélèvement à la source en 2019.

Concrètement, en 2018, vous payez comme d’habitude vos impôts sur les revenus de l’année 2017, au tiers ou par mensualités. Mais en 2019, les impôts sur le revenu seront directement prélevés sur votre fiche de paie, à la fin du mois. Et donc payés mois par mois.

Les revenus exceptionnels seront taxés

L’année 2018 est donc une année de transition, durant laquelle les revenus ne sont pas soumis à l’impôt, à quelques exceptions près.

Si vous ne paierez pas d’impôts sur votre salaire, les revenus qualifiés d'”exceptionnels” n’échapperont pas au fisc. Ainsi, les primes d’intéressement et de participation touchées en 2018, ainsi que les plus-values immobilières devront être déclarées et seront soumises à l’impôt.

De quoi éviter les abus et les effets d’aubaine de certains contribuables. En revanche, bonus et primes exceptionnelles ne devraient pas être taxés.