La bourse ferme dans 4 h 25 min

Vous voulez lancer votre start-up ? Les recettes pour réussir vos premiers pas

La plupart des start-uppeurs choisissent de se lancer sous forme de Société par actions simplifiée (SAS) ou de SAS unipersonnelle (SASU). L'avantage principal de ce statut est sa grande souplesse : sa formule évolutive permet d’accueillir à tout moment des investisseurs au capital, sans devoir reprendre à zéro l’ensemble des formalités de création. En attendant, il faut quand même effectuer les démarches une première fois… Suivez le guide.

Déposer les statuts

En solo. S’engager seul dans les démarches administratives est l’option la plus courante. Il faut passer un certain temps sur Internet, mais on économise un peu d’argent. "Il existe des modèles gratuits disponibles en ligne pour rédiger les statuts d’une SAS ou d’une SASU. C’est assez simple : il suffit de préciser le nom de la société, son fonctionnement, le capital social, et ainsi de suite, assure Cécile Pinto, présidente de Colors of Tea (vente de thé en ligne). Pour valider les conditions générales de vente de mon site marchand, j'ai choisi de consulter une avocate spécialisée. Cela m’a coûté 150 euros pour une heure."

Etapes suivantes : le dépôt du capital de la société à la banque et la publication d’une annonce légale informant de sa naissance dans un journal habilité. Si la première procédure est gratuite, prévoyez en moyenne 200 euros pour la parution. L’ensemble de votre dossier doit ensuite être déposé au greffe du tribunal de commerce compétent (selon la domiciliation du siège social de l’entreprise) ou sur infogreffe.fr. Frais d’immatriculation : 40 euros pour les activités commerciales, 130 pour les activités artisanales et 25 pour déclarer les bénéficiaires effectifs de la société, c’est-à-dire toute personne détenant 25% au moins du capital.

>> Notre service - Entrepreneurs, toutes vos formalités juridiques en ligne : plus simple, plus rapide et moins cher, pour créer une entreprise, modifier ses statuts, protéger une marque ou un logo, déposer un brevet, récupérer une facture...

Avec une legaltech.

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Volkswagen e-Bulli : un T1 Samba Bus à moteur électrique
Bientôt en retraite ? N’attendez pas la fin du confinement pour lancer vos démarches
Télétravail : quels sont vos arguments en cas de refus de votre employeur ?
Croissance molle, inflation… “le monde mettra des années à se relever de la crise !”
"Faire du bio, c'est bien... encore faut-il le vendre"