La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    30 805,84
    +915,64 (+3,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Vous voulez créer votre boîte ? Les 10 points clés à vérifier avant de vous lancer

·2 min de lecture

Entre une et quatre minutes, c’est en général le temps dont disposent les candidats lorsqu’ils "pitchent" et présentent leur projet devant un banquier ou un investisseur. Moralité : une bonne idée s’exprime clairement et en peu de mots. Entraînez-vous auprès de vos proches. S’ils ne comprennent pas votre idée, c’est qu’elle demeure obscure ou inaboutie et nécessite d’être peaufinée avant d’être présentée à des investisseurs.

Menez votre petite enquête sur le Web. Si votre produit a été breveté à l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi), il va falloir trouver autre chose ! Mais ne vous découragez pas : les innovations de rupture sont rares. Ne pas être le premier peut même constituer un avantage : on laisse les autres essuyer les plâtres, engager les frais de com’ pour faire connaître le concept… et on ajuste en améliorant.

>> Notre service - Entrepreneurs, toutes vos formalités juridiques en ligne : plus simple, plus rapide et moins cher, pour créer une entreprise, modifier ses statuts, protéger une marque ou un logo, déposer un brevet, récupérer une facture…

Une fois vos concurrents identifiés, la question à se poser est : qu’est-ce que j’apporte de plus ou de différent ? Cela peut être une amélioration du produit (du textile, oui, mais intelligent ; des cosmétiques certes, mais made in France ou bios), du service (votre site de vente de vin offre du conseil et une solution de consigne de bouteilles) ou un message plus efficace (vous ne vendez pas des insectes comestibles pour sauver la planète, mais pour proposer une expérience gustative inédite…).

Certains secteurs sont très réglementés : par exemple, pour vendre des lunettes, il est obligatoire d’avoir dans son équipe un opticien diplômé, les produits alimentaires sont soumis à des règles de traçabilité très strictes… Attention aussi aux rentes et aux monopoles : vente de voitures, taxis ou services funéraires sont des marchés jalousement gardés. Difficile d’y pénétrer si l’on n’a pas, comme Uber, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : voici comment obtenir un arrêt maladie en ligne et sans jour de carence
Comment changer de président de SAS ?
En pleine crise, ces entrepreneurs ont mené à bien leur projet... ils racontent
"La relance de l'économie passera par les petits entrepreneurs locaux"
Notre nouveau podcast va vous aider à trouver un emploi malgré la crise