La bourse ferme dans 7 h 47 min
  • CAC 40

    7 187,94
    +3,12 (+0,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 208,02
    +0,86 (+0,02 %)
     
  • Dow Jones

    33 963,84
    -106,56 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0642
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 943,60
    -2,00 (-0,10 %)
     
  • Bitcoin EUR

    24 551,06
    -413,91 (-1,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,54
    -9,50 (-1,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,56
    +0,53 (+0,59 %)
     
  • DAX

    15 553,81
    -3,48 (-0,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 673,85
    -10,06 (-0,13 %)
     
  • Nasdaq

    13 211,81
    -12,19 (-0,09 %)
     
  • S&P 500

    4 320,06
    -9,94 (-0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    32 678,62
    +276,21 (+0,85 %)
     
  • HANG SENG

    17 777,79
    -279,66 (-1,55 %)
     
  • GBP/USD

    1,2242
    +0,0001 (+0,01 %)
     

Vosges: un chien retrouvé après avoir été laissé une dizaine de jours seul dans un appartement

Au nom des animaux/Facebook

L'association de protection animale Au nom des animaux a récupéré lundi dans les Vosges un chien "abandonné dans un appartement depuis une dizaine de jours" et attaché à un mur, a-t-elle annoncé sur Facebook ce lundi.

Vosges Matin rapporte que les pompiers et la gendarmerie sont intervenus dans un premier temps dans cet appartement de Raon-l’Étape, après un signalement reçu par la police municipale.

"Police gendarmerie et pompiers se sont mobilisés pour placer Scoubidou en cage et l'évacuer par la fenêtre du 1er étage à l'aide d'une échelle", a expliqué l'association Au nom des animaux dans sa publication Facebook.

Jusqu'à 3 ans de prison et 45.000 euros d'amende

Le président de l'organisation, Dominique Franiatte, a affirmé à Vosges Matin qu'aujourd'hui, Scoubidou "va mieux": "j’ai réussi à le caresser sans qu’il montre des signes d’agressivité. Il a mal démarré dans la vie". L'association attend désormais que la justice prenne le relais et que des poursuites soient engagées à l'encontre du propriétaire du chien.

L'abandon d'un animal domestique, apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de 3 ans de prison et de 45.000 € d'amende. En 2022, la SPA a récupéré 44.199 animaux en détresse (dont 13.373 chiens et 27.940 chats).

Article original publié sur BFMTV.com