La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1287
    -0,0031 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    43 671,27
    +9,68 (+0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 280,18
    +20,02 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     

Volvo, la réussite suédoise de Li Shufu... sous surveillance chinoise

·2 min de lecture

Le constructeur scandinave de voitures est entré en Bourse. Ses succès en font un des rarissimes exemples positifs de sociétés européennes contrôlées par des Chinois. Le milliardaire Li Shufu lui a laissé une certaine autonomie qui explique sa réussite. Mais il y a eu des frictions et une tentative de fusion que la partie suédoise a rejetée!

Une marque si emblématique de l’art de vivre scandinave avec ses grands breaks historiques 245 (1975), 740 (1985), 850 (1993), allait-t-elle fusionner avec , constructeur chinois de médiocres modèles bas de gamme, mais… propriétaire du suédois? Eh bien oui! Puis non! Les deux firmes, qui avaient annoncé en février 2020, un projet de fusion, y ont finalement renoncé. Le gouvernement de Stockholm, le management et les syndicats ont freiné des quatre fers pour sauvegarder leur (très grande) autonomie. Et, finalement ce fut la seule querelle en… douze ans de vie commune. Car le très secret milliardaire chinois créateur de Geely, avait racheté en mars 2010 Volvo Cars au groupe Ford! Depuis, ce fils de riziculteurs pauvres a d’ailleurs construit un empire automobile international, reprenant 50% de la marque Smart, rachetant 9,6% du capital de Daimler (Mercedes), tout en devenant actionnaire de référence de… AB Volvo, le fabricant de poids-lourds (rien à voir avec Volvo Cars) resté indépendant!

Li Shufu a bâti sa carrière sur une discrétion légendaire et sa capacité à reculer quand il le faut. Un vrai stratège. Sans rancune apparente pour la fusion ratée, il a ainsi accepté l’idée d’une introduction en bourse, annoncée par début octobre. Celle-ci a eu lieu vendredi 29 octobre. A travers l’émission de nouvelles actions pour lever 2 milliards d'euros et une vente partielle de titres par Geely Holding. Le constructeur de Göteborg est valorisé 15,5 milliards d'euros. La firme espérait certes un meilleur accueil des investisseurs. Mais leur enthousiasme a été freiné par les inquiétudes liées au… contrôle que Geely Holding pourrait conserver! Car l'introduction en bourse n'empêche pas une surveillance étroite.

Geely intervient moins que Ford

, c’est pourtant l’histoire d’une rare réussite chinoise en Europe. La marque vendait en 2019 (avant la pandémie) 705.450 voitures (661.700 en 2020), un record, contre 373.500 à peine en 2010. Et la Chine est devenue son premier marché. L[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles