La bourse ferme dans 6 h 2 min
  • CAC 40

    6 613,39
    -17,76 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 112,11
    -10,32 (-0,25 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 784,10
    +7,40 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    28 710,97
    +634,66 (+2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    821,55
    +34,94 (+4,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,11
    -0,19 (-0,26 %)
     
  • DAX

    15 546,87
    -42,36 (-0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 114,75
    +4,78 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3911
    -0,0010 (-0,07 %)
     

Volvo et Mercedes-Benz vont utiliser de l’acier « vert » pour fabriquer leurs futurs modèles

·1 min de lecture

Le constructeur allemand Mercedes-Benz annonce avoir pris une participation dans la startup suédoise H2 Green Steel (H2GS) afin d'introduire de l'acier produit sans émission de CO2 dans la production de ses prochains modèles, à compter de 2025. Aujourd'hui, une berline qui sort des chaînes de production de Mercedes-Benz est fabriquée à près de 50% d'acier.

H2GS utilise de l'hydrogène et de l'électricité provenant de sources d'énergie 100% renouvelables dans son processus de production d'acier, ce qui le rend par conséquent neutre en carbone. L'entreprise ambitionne de produire 5 millions de tonnes d'acier non fossile d'ici 2030, participant, à son échelle, à la décarbonisation de l'industrie sidérurgique européenne.

Des véhicules entièrement connectés et neutres en CO2 d'ici 2039

Quant à Mercedes-Benz, le constructeur entend réorganiser plus globalement toute sa chaîne d'approvisionnement afin de se concentrer sur des matériaux fabriqués avec le moins d'émissions de gaz à effet de serre possible. L'objectif de Mercedes-Benz est ainsi d'atteindre un parc de véhicules entièrement connecté et neutre en CO2 d'ici 2039, soit 11 ans avant la date charnière exigée par l'Union européenne.

Un peu plus tôt cette année, c'est Volvo qui a annoncé un partenariat du même genre avec son compatriote SSAB pour également utiliser dans la production de ses prochaines voitures de l'acier non fossile. Le constructeur s'engage par ailleurs à réduire ses émissions de carbone de 2,5 millions de tonnes à partir de 2025, en s'appuyant sur les principes de l'économie circulaire. Récemment, son usine de Torslanda a été la première du genre à atteindre le statut de neutralité climatique complète.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles