Marchés français ouverture 2 h 56 min
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 916,94
    +342,51 (+1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0579
    +0,0019 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 769,42
    +319,19 (+1,64 %)
     
  • BTC-EUR

    16 279,80
    +258,25 (+1,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    406,16
    +11,47 (+2,91 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     

Volvo C40: le SUV impose le moteur électrique et l'intérieur vegan

Challenges - N. Meunier

ESSAI – Le C40 est le premier SUV-coupé de Volvo. Bien qu’étroitement dérivé du XC40, ce modèle ne propose pas contrairement à son frère, une gamme de motorisations complète. Il faut se contenter d’une version électrique aux prestations moyennes.

Cédant à la mode, Volvo a décliné son SUV XC40 en une version "coupé", dénommée C40. Chez la marque suédoise, le préfixe C a toujours désigné des modèles au profil particulièrement réussi. Depuis les coupé et cabriolets C70 des années 1990, jusqu’à la compacte C30, à l’original arrière de coupé-break inspiré des P1800 et 480, les stylistes scandinaves nous ont régalés. Le C40 ne fait pas exception. Si toute la partie avant est reprise du XC40, l’arrière effilé, avec un hayon surmonté d’un becquet, transfigure les lignes. Voilà sans conteste possible le modèle le plus réussi de sa catégorie esthétiquement parlant. Et les puristes n’auront pas à sauter au plafond: la C30 l’a prouvé, il n’y a pas eu que d’authentiques coupés à porter une appellation débutant par un C.

A première vue, Volvo se lance avec son nouveau modèle sur un créneau porteur, déjà défriché par les Audi Q3 Sportback et BMW X2. Mais c’est sans compter la stratégie de la marque, qui veut se forger à tout prix une image de vertu… Quitte à retirer au client sa liberté de choisir. Bien que techniquement identique au XC40 qui propose une gamme complète de motorisations essence, hybride rechargeable et électrique, le C40 n’existe qu’en électrique. En deux ou quatre roues motrices, certes.

Le Volvo C40 impose un moteur électrique et un intérieur vegan

Les choix sont également réduits à l’intérieur, toujours par puritanisme. Volvo a décidé de laisser de côté le cuir et notre modèle d’essai était équipé d’une sellerie synthétique dont l’aspect rappelle les combinaisons de plongée. Peu flatteur, tout comme les inserts décoratifs en plastique, qui ne se révèlent véritablement que la nuit, lorsqu’ils sont éclairés. On se rappelle les premiers XC40, qui pouvaient disposer de parements en bois ou aluminium véritable. Ce temps est malheureusement révolu. Le plastique est omniprésent à bord, la présentation désormais en retrait par rapport aux concurrents haut-de-gamme. Il subsiste heureusement quelques originalités,[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi