La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0554
    +0,0116 (+1,11 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 674,28
    +50,06 (+0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    677,94
    +435,26 (+179,36 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Les volumes de ventes de Renault au plus bas depuis treize ans

·2 min de lecture

Renault a fait état, ce vendredi 22 avril, de ventes en volume au plus bas de treize ans au premier trimestre. En cause, la pénurie de semi-conducteurs et la guerre en Ukraine. Les ventes ont chuté de 17,1% à 552.000 unités sur la période.

La pénurie de semi-conducteurs et la guerre en plombent . Le groupe au losange a fait état vendredi de ventes en volume au plus bas de treize ans au premier trimestre. En cause, notamment des pénuries de semi-conducteurs et la perte de son deuxième marché, la , où il a suspendu ses activités en mars en raison de la guerre en Ukraine. Renault, dont les ventes en volume ont chuté de 17,1% à 552.000 unités sur la période, a néanmoins partiellement compensé cette baisse avec les prix de vente plus élevés de ses nouveaux modèles, ce qui a limité à 2,7% le recul de son chiffre d'affaires, à 9,7 milliards d'euros, sur le trimestre écoulé.

"La création de valeur est au coeur de la stratégie de Renault Group et se reflète dans l’activité du 1er trimestre 2022", a dit le nouveau directeur financier cité dans un communiqué. "Le portefeuille de commandes, à un niveau record, se renforce et bénéficie de nos gammes prometteuses et compétitives de nouveaux véhicules."

Une perte totale de production de 300.000 véhicules à cause des puces

Les difficultés d'approvisionnement en semi-conducteurs contribuent aussi à allonger les délais de fabrication et de livraison. Le constructeur a confirmé son estimation d'une perte totale de production de 300.000 véhicules à cause des puces, principalement au premier semestre, contre -500.000 l'an dernier. Il faut remonter au premier trimestre 2009, en pleine crise automobile liée à la faillite de la banque , pour retrouver des ventes unitaires aussi basses (495.000 véhicules), à une époque où les ventes de Lada n'étaient pas encore consolidées.

Lire aussi

Tournant le dos à l'ambitieuse stratégie de volumes qui a marqué l'ère de son prédécesseur , le directeur général a recentré Renault sur ses modèles et ses marchés les plus rentables afin de redresser la situation financière du groupe. Renault doit aussi présenter à l'automne son projet de afin de se présenter davantage comme un pure player de l'électrique. Les ventes de ces véhicules de la ma[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles