La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0912
    -0,0082 (-0,74 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    21 610,36
    -322,93 (-1,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    541,21
    -4,11 (-0,75 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     

Voltalia SA : Croissance des revenus de +26% en 2022, Voltalia franchit le cap des 500 millions d’euros

Voltalia
Voltalia

Croissance des revenus de +26% en 2022
Voltalia franchit le cap des 500 millions d’euros

Revenus de 153 millions d’euros en T4 2022 (+5%) et de 503 millions d’euros en 2022 (+26%)

  • Ventes d’énergie : +34% au T4 et +18% sur l’année. Augmentation de la base installée, effet de base défavorable dû à une cession fin 2021, moindre ressource éolienne et solaire et renforcement du réal brésilien comparés à 2021

  • Services : +31% au T4 et +47% sur l’année. Forte croissance des services aux clients tiers sur tous les segments d’activité


Ambitions 2023

  • Voltalia a atteint, avec un an d’avance, son objectif 2023 de 2,6 gigawatts de capacité en exploitation et en construction

  • Confirmation de l’objectif d’EBITDA normatif1 de 275 à 300 millions d’euros en 2023

  • Le niveau record de 1,1 gigawatts de nouveaux contrats long terme de vente d’électricité remportés en 2022 va contribuer à la croissance en 2023 et au-delà

Voltalia (Euronext Paris, ISIN code : FR0011995588), acteur international des énergies renouvelables, publie ses revenus du quatrième trimestre et en cumul sur 2022.

« Le quatrième trimestre s’est caractérisé par une accélération des ventes d’énergie et une progression toujours soutenue des services. La dynamique commerciale ne faiblit pas, illustrée par un volume de contrats long terme de ventes d’électricité record remportés en 2022 qui va alimenter la croissance en 2023 et au-delà. Par ailleurs, nous sommes fiers d’avoir atteint avec un an d’avance notre objectif de capacité 2,6 gigawatts de capacité en exploitation et en construction » a commenté Sébastien Clerc, Directeur général de Voltalia.

Revenus de l’exercice 2022 et du quatrième trimestre

En millions d’euros2

2022

2021

Variation à taux courants

Variation à taux constants3

T4 2022

T4 2021

Variation à taux courants

Variation à taux constants3

Ventes d’énergie

245,3

207,9

+18%

+6%

74,3

55,6

+34%

+19%

Services

386,5

263,5

+47%

+45%

146,2

111,3

+31%

+30%

Éliminations

-129,1

-72,7

+77%

+74%

-67,3

-20,4

x3,3

x3,3

Revenus4

502,7

398,7

+26%

+19%

153,1

146,4

+5%

-2%

REVUE DES ACTIVITÉS

Les revenus de l’année 2022 ressortent à 502,7 millions d’euros, en hausse de +26% (+19% à taux de change constants). Les Ventes d'énergie et les Services (après éliminations) contribuent respectivement à hauteur de 49% et 51% des revenus de l’année.

Les revenus du T4 2022 s’élèvent à 153,1 millions d’euros, en hausse de +5% (-2% à taux de change constants). Les Ventes d'énergie et les Services (après éliminations) contribuent respectivement à hauteur de 49% et 51% des revenus du trimestre.

Ces progressions annuelle et trimestrielle concernent tant le métier de producteur d’électricité renouvelable que celui de prestaire de services pour des clients tiers. Le modèle intégré de Voltalia, qui permet d’intervenir sur l’ensemble de la chaîne de valeur des projets renouvelables, continue d’être différentiant et porteur en 2022. Il se conjugue avec un positionnement géographique centré sur les pays où le potentiel de croissance du secteur est parmi les plus élevés au monde.

VENTES D’ÉNERGIE5

Indicateurs opérationnels

 

2022

2021

Variation

T4 2022

T4 2021

Variation

Production (en GWh)

3 680

4 143

-13%

1 203

1 233

-2%

Puissance installée et en construction (en MW)6

2 5927

1 709

+52%

 

 

 

Facteur de charge éolien au Brésil

42%

49%

-7pts

54%

58%

-4pts

Facteur de charge éolien en France

22%

29%

-7pts

30%

38%

-8pts

Facteur de charge solaire en France

18%

17%

+1pt

9%

11%

-2pts

Facteur de charge solaire en Egypte

25%

25%

stable

19%

19%

stable

Facteur de charge solaire en Jordanie

26%

33%

-7pts

18%

23%

-5pts

Les revenus de l’année 2022 issus des Ventes d’énergie atteignent 245,3 millions d’euros, en hausse de +18% à taux de change courants par rapport à 2021.

  • La hausse serait de +30% sans la sortie du périmètre des projets brésiliens VSM2 et VSM4 (187 MW), en novembre 2021, quelques mois après leur mise en service. Cette cession a résulté de la stratégie intégrée de développement, construction et maintenance pour tiers.

  • La hausse à taux de change constants est de +6% (et serait de +17% sans la cession de VSM2 et VSM4). Le réal brésilien a continué de s’apprécier en 2022 avec un taux moyen EUR/BRL de 5,4 en 2022 contre 6,4 en 2021.

En 2022, Voltalia a bénéficié de la mise en service d’un total de 442 MW, dont SSM1-2 (320 MW) au Brésil, South Farm (49,9 MW) au Royaume-Uni, Stavria (12 MW) en Grèce ou encore de Carrière des Plaines (8,2 MW) en France, ainsi que de la croissance de 46 MW des toitures solaires d’Helexia en Europe (en France, au Portugal et en Italie). Au total, la capacité des centrales en exploitation a progressé de +39%, passant de 1 129 à 1 571 MW entre fin 2021 et fin 2022, tandis que celle des centrales en construction progressait de +76% sur la même période, passant de 580 à 1 022 MW.

Au 31 décembre 2022, la production atteint 3,7 TWh, contre 4,1 TWh au 31 décembre 2021. Cette baisse s’explique d’une part, par la cession des centrales éoliennes VSM2 et VSM4 au Brésil (qui avaient produit 0,6 TWh en 2021), et d’autre part, par de moindres ressources éoliennes et solaires qu’en 2021.

La hausse des revenus (+18%) dans un contexte de baisse de la production (-13%) traduit une hausse du prix de vente moyen par MWh en 2022 en raison de : (i) l’indexation contractuelle des prix de vente sur l’inflation à hauteur de 83% des revenus en 2021, (ii) le remplacement de centrales avec des prix bas par MWh par des projets plus tarifés, et (iii) le renforcement du réal brésilien.

L’année a également été marquée par une dynamique commerciale soutenue avec un volume de contrats long terme de ventes d’électricité remportés en 2022 multiplié par 3,6 par rapport à 2021, passant de 310 à 1128  MW. L’essentiel des volumes remportés concerne le solaire (au sol ou en toiture) et les corporate PPA (contrats long terme qui relient directement le producteur, une centrale de Voltalia, au consommateur final de l’électricité, une grande entreprise)8.

Les revenus du T4 2022 issus des Ventes d’énergie atteignent 74,3 millions d’euros, en hausse +34% (+19% à taux de change constants) par rapport au T4 2021.

Les revenus trimestriels augmentent du fait de la hausse du prix de vente moyen par MWh par rapport au T4 2021, tandis que la production trimestrielle, à 1,2 TWh, est quasi stable par rapport au T4 2021 : les nouvelles capacités mises en service ont compensé la sortie des projets de VSM2 et VSM4 et la moindre ressource.

Par pays:

  • Au Brésil, les revenus bénéficient de la production du nouveau parc solaire SSM1-2 mis en service en courant 2022 et du renforcement du réal brésilien, mais ils ne bénéficient plus de la production de VSM2 et VSM4 ayant contribué jusqu’à fin novembre 2021, date de leur cession. Le T4 2022 se caractérise aussi par des conditions de vent moins favorables qu’un an plus tôt ;

  • En France, la croissance des revenus est principalement liée à la mise en service d’une nouvelle centrale solaire (Carrières des Plaines) et par la croissance d’Helexia ;

    • Au Royaume-Uni, les revenus bénéficient de la mise en service de la centrale solaire de South Farm (49,9 MW) et celle de l’unité de stockage par batteries de Hallen (32 MW / 32 MWh) ;

  • Dans les autres pays (Belgique, Portugal, Espagne, Italie, Grèce, Jordanie et Egypte), la contribution du solaire est renforcée, en particulier grâce à la poursuite de la montée en puissance d’Helexia.

SERVICES

Les revenus de l’année 2022 issus des Services (internes et externes) atteignent 386,5 millions d’euros, en hausse de +47% (+45% à taux de change constants) par rapport à l’année 2021. Les revenus internes (éliminés en consolidation) sont en hausse de +77% à 129,1 millions d'euros tandis que les revenus avec les clients tiers sont en hausse de +35% à 257,4 millions d'euros. Le segment Développement, Construction et Fourniture d’équipements progresse de +50% pour atteindre 353,8 millions d'euros, et le segment Exploitation-Maintenance de +19% pour atteindre 32,7 millions d'euros.

Les revenus du T4 2022 issus des Services (internes et externes) atteignent 146,2 millions d’euros, en hausse de +31% (+30% à taux de change constants) par rapport au T4 2021. Les revenus avec les clients tiers diminuent (-13%) tandis que les revenus internes (éliminés en consolidation) sont multipliés par 3,3. L’analyse par segment montre les évolutions suivantes :

  • Le segment Développement, Construction et Fourniture d’équipements affiche des revenus de 136,5 millions d’euros, en hausse de +28% à taux de change courants (+27% à taux de change constants). Les revenus internes du segment sont multipliés par x2,7, reflétant notamment la dynamique de la demande interne de construction de nouvelles centrales, tandis que les revenus pour les clients tiers diminuent de -19%. Les revenus externes du Développement sont inférieurs par rapport au T4 2021 qui avait bénéficié de la cession des centrales VSM2 et VSM4. Les autres revenus avec les clients tiers progressent. En effet, la Construction connait une bonne performance notamment au Portugal et en Grèce, de même que la Fourniture d’équipements qui continue d’être très dynamique en particulier en Italie, au Portugal et au Royaume-Uni ;

  • Le segment Exploitation-Maintenance enregistre des revenus de 9,6 millions d’euros, en hausse de +40% par rapport au T4 2021 (+36% à taux de change constants). Les clients tiers représentent 56% des revenus du segment.

Les éliminations de revenus de l’année 2022 et du T4 2022 ressortent respectivement à 129,1 millions d’euros (+77% à taux de change courants et +74% à taux de change constants) et 67,3 millions d’euros (x3,3 à taux de change courants comme constants), reflétant la forte augmentation des services internes au bénéfice des centrales en construction et exploitation détenues par Voltalia.

DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS (SÉLECTIONNÉS)

Signature d’un contrat d’approvisionnement en électricité solaire de 350 MW avec Renault Group pour l’accompagner dans sa transition énergétique9

D’une durée de 15 ans, ce contrat est le plus grand contrat d’approvisionnement en électricité renouvelable (Corporate PPA) jamais signé en France par une entreprise. Il couvrira une production d’environ 500 GWh par an.

Gain d’un nouveau projet solaire en Ouzbékistan10 de 123 MW

En juillet 2022, Voltalia a participé à un appel d'offres, parrainé par la Banque mondiale par le biais du programme Scaling Solar de la SFI, pour une nouvelle centrale solaire à Uch-Uchak dans la région de Khorezm en Ouzbékistan. Voltalia a été informé par le Gouvernement ouzbek du gain de l'offre pour cette nouvelle centrale de 123 MW.

Signature d’un accord de partenariat innovant de co-développement avec l’Ouzbékistan11

L’Etat ouzbek et Voltalia ont signé, en présence de la BERD (Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement), un accord de partenariat pour le co-développement d’un complexe électrique, le premier du genre en Asie centrale, à la fois renouvelable et pilotable, comprenant des capacités solaires, éoliennes et de stockage par batterie d'une puissance totale comprise entre 400 et 500 MW.

Signature avec l’Etat égyptien d’un protocole d'accord pour développer avec TAQA Arabia un complexe combinant la production d'énergie renouvelable et la production d'hydrogène vert12

Le projet initial comprendra une nouvelle installation de production d'hydrogène vert d'une capacité de 15 000 tonnes par an, sur un site vierge près du port d'Ain Sokhna dans la zone économique du canal de Suez, grâce à un électrolyseur de 100 MW alimenté par 283 MW d'énergie renouvelable. Le projet sera élargi à 150 000 tonnes par an d'hydrogène vert, avec une capacité d'électrolyseur de 1 GW au total, alimentée par 2,7 GW d'énergie solaire et éolienne. Le terrain nécessaire au complexe sera fourni par l’Etat égyptien.

Mise en service de la centrale solaire de South Farm au Royaume-Uni13

La centrale solaire de 49,9 MW fournira de l'électricité propre à la City of London Corporation pendant 15 ans dans le cadre d'un contrat d'achat d'électricité signé fin 2020. La City of London Corporation a signé un Corporate PPA avec Voltalia, en vertu duquel l'organe dirigeant du Square Mile a accepté d’acheter toute l'électricité produite par la nouvelle centrale solaire de South Farm, situé proche du village de Spetisbury dans le Dorset.

Lancement de la construction d’une centrale solaire en Afrique du Sud14

Voltalia a lancé les premiers travaux de construction d’une centrale solaire de 148 MW, deux mois seulement après la signature d’un Corporate PPA d’une durée de 20 ans avec le groupe Rio Tinto. Il s'agira de la plus grande centrale d'énergie renouvelable sud-africaine dédiée aux besoins énergétiques d’une entreprise.

Lancement de la construction d’une centrale solaire en France15

Voltalia a démarré en Région Grand-Est la construction du projet Logelbach, une nouvelle centrale solaire d’une puissance de 12,1 MW. Sa mise en service est prévue au deuxième semestre 2023.

Helexia, filiale de Voltalia, accompagne Auchan Retail pour l’installation de toitures photovoltaïques en Hongrie16

La capacité des toitures s’élèvera à un total de 25,1 MW. Helexia prend en charge le développement, la construction, le financement et la mise en service de ces toitures photovoltaïques.

Ethifinance décerne une médaille de bronze à Voltalia pour sa performance extra-financière17

Voltalia est intégré à l’indice Gaïa pour la cinquième année consécutive. Cet indice boursier développé par EthiFinance distingue les valeurs françaises les plus performantes en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Voltalia est en seconde position du classement des entreprises de son secteur. Par ailleurs, Voltalia obtient une médaille de bronze pour sa performance ESG.

Sustainalytics améliore la performance extra-financière de Voltalia18

Sustainalytics (groupe Morningstar), l’une des premières agences de notation ESG au monde, a, pour la quatrième année consécutive, classé Voltalia parmi les 10 premières entreprises du secteur mondial des énergies renouvelables. L’entreprise se positionne au 7ème rang sur 95 entreprises de son secteur et 16ème rang du secteur des utilities sur 704 groupes.

AMBITIONS

Voltalia atteint un an en avance son objectif de capacité installée et en construction de 2,6 GW, initialement prévu pour 2023

Voltalia rappelle que son objectif de puissance installée en exploitation et en construction de 2,6 GW, qu’il prévoyait d’atteindre fin 2023, a été atteint fin 202219, avec un an d’avance.

Voltalia confirme son objectif d’EBITDA en 2023

Voltalia réitère son objectif d'EBITDA normatif20 qui devrait atteindre en 2023 la fourchette de 275 à 300 millions d'euros.

Voltalia confirme ses objectifs 2027

En octobre dernier, Voltalia a défini un nouveau plan de croissance à horizon 2027, intégrant les objectifs suivants :

  • Capacité en exploitation et en construction détenue en propre : supérieure à 5 GW ;

  • Capacité exploitée pour compte de tiers : supérieure à 8 GW ;

  • EBITDA normatif21 : environ 475 millions d’euros ;

  • CO2-équivalent évité : plus de 4 millions de tonnes.

Déclarations prospectives
Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives relatives à Voltalia et à ses filiales. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des évènements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Les déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots "s'attend", "anticipe", "croit", "a l'intention", "estime", "prévoit", "projette", "cherche", "s'efforce", "vise", "espère", "planifie", "peut", "but", "objectif", "projection", "perspectives" et d'autres expressions similaires. Bien que la direction de Voltalia estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs et les actionnaires du Groupe sont avertis du fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Voltalia qui peuvent impliquer que les résultats et évènements réels diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Voltalia auprès de l’Autorité des marchés financiers, y compris ceux énumérés au Chapitre 2 « Facteurs de risque et gestion des risques » du Document d’Enregistrement Universel 2021 de Voltalia déposé auprès de l’Autorité des marchés financier le 2 mai 2022 sous le numéro D.22-0410 et au Chapitre 5 « Principaux risques et tendances » du rapport financier semestriel 2022. Ces déclarations prospectives sont données uniquement à la date du présent communiqué de presse et Voltalia ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives incluses dans ce communiqué de presse afin de refléter tout changement affectant les prévisions ou les évènements, conditions ou circonstances sur lesquels ces déclarations prospectives sont fondées. Toute information relative à une performance passée contenue dans le présent communiqué de presse ne doit pas être considérée comme une garantie future de performance. Aucun élément de ce communiqué de presse ne doit être considéré comme une recommandation d’investissement ou un conseil juridique, fiscal, d’investissement ou comptable.

Capacité installée au 31 décembre 2022

En MW

Eolien

Solaire

Biomasse

Hydro

Hybride

31 décembre 2022

31 décembre 2021

Belgique

 

15,2

 

 

 

15,2

15,0

Brésil

732,3

324,0

 

 

12,0

1 068,3

748,3

Egypte

 

32,0

 

 

 

32,0

32,0

France

65,3

146,0

 

4,5

 

215,8

164,3

Guyane française

 

8,3

6,8

5,4

13,1

33,6

29,3

Grèce

 

16,7

 

 

 

16,7

4,7

Italie

 

14,3

 

 

 

14,3

12,6

Jordanie

 

57,0

 

 

 

57,0

57,0

Portugal

 

20,7

 

 

 

20,7

20,0

Espagne

 

7,8

 

 

 

7,8

6,4

Royaume-Uni

 

57,3

 

 

32,0

89,3

39,3

Total

797,6

699,3

6,8

9,9

57,1

1 570,7

1 128,9

Capacité en construction au 31 décembre 2022

Nom du projet

Capacité

Technologie

Pays

Canudos 1

99,4

Eolien

Brésil

Sud Vannier

23,6

Eolien

France

Rives Charentaises

37,4

Eolien

France

Cafesoca

7,5

Hydro

Brésil

Bolebedu

148,0

Solaire

Afrique du Sud

Karavasta

140,0

Solaire

Albanie

SSM 3-6

260,0

Solaire

Brésil

Logelbach

12,1

Solaire

France

Montclar

3,7

Solaire

France

Sable Blanc

5,0

Solaire

Guyane française

Garrido

50,6

Solaire

Portugal

Clifton

45,0

Solaire

Royaume-Uni

Higher Stockbridge

45,0

Solaire

Royaume-Uni

Lercara Friddi

3,4

Solaire

Italie

Cap Sud

20,9

Solaire

France

Helexia

1,2

Solaire

Belgique

Helexia

87,0

Solaire

Brésil

Helexia

0,1

Solaire

Espagne

Helexia

1,7

Solaire

France

Helexia

23,7

Solaire

Hongrie

Helexia

2,4

Solaire

Italie

Helexia

4,0

Solaire

Portugal

Total (en MW)

1 021,7

 

 

Production d’électricité au 31 décembre 2022

En GWh

Eolien

Solaire

Biomasse

Hydro

Hybride22

2022

2021

Belgique

 

13,5

 

 

 

13,5

10,6

Brésil

2 736,0

255,7

 

 

44,5

3 036,2

3 566,4

Egypte

 

75,5

 

 

 

75,5

75,3

France

129,2

154,5

 

7,3

 

291,0

248,7

Guyane française

 

7,4

36,4

1,6

 

45,4

57,9

Grèce

 

22,5

 

 

 

22,5

6,8

Italie

 

22,3

 

 

 

22,3

12,4

Jordanie

 

128,7

 

 

 

128,7

130,4

Portugal

 

25,8

 

 

 

25,8

19,9

Espagne

 

10,1

 

 

 

10,1

6,6

Royaume-Uni

 

8,8

 

 

 

8,8

7,8

Total

2 865,2

724,8

36,4

8,9

44,5

3 679,8

4 142,8

Réconciliation des revenus de l’année 2022 et du quatrième trimestre (T4) avec le chiffre d’affaires

En millions d’euros23

2022

2021

Variation à taux courants

Variation
à taux constants24

T4 2022

T4 2021

Variation à taux courants

Variation à taux constants24

Ventes d’énergie

245,3

207,9

+18%

+6%

74,3

55,6

+34%

+19%

Services

386,5

263,5

+47%

+45%

146,2

111,3

+31%

+30%

Éliminations

-129,1

-72,7

+77%

+74%

-67,3

-20,4

x3,3

x3,3

Revenus25

502,7

398,7

+26%

+19%

153,1

146,4

+5%

-2%

Produits de cessions d’actifs

31,7

102,7

-69%

-70%

4,8

100,2

-95%

-96%

Valeur nette comptable des actifs cédés

-1,5

-62,7

-98%

-98%

0,2

-61,3

-100%

-100%

Chiffre d’affaires26

472,5

358,7

+32%

+24%

148,2

107,5

+38%

+30%

Prochain rendez-vous : Résultats de l’exercice 2022, le 23 mars 2023 avant bourse

A propos de Voltalia (www.voltalia.com)

Voltalia est un acteur international des énergies renouvelables, Le Groupe produit et vend de l’électricité issue de ses installations éoliennes, solaires, hydrauliques, biomasse et de stockage. Il dispose d’une puissance en exploitation et en construction de 2,6 GW et d’un portefeuille de projets en développement d’une capacité totale de 13,6 GW.

Voltalia est également prestataire de services et accompagne ses clients en renouvelable pendant toutes les étapes des projets, de la conception à l’exploitation-maintenance.

Pionnier sur le marché des entreprises, Voltalia propose enfin une offre globale à celles-ci allant de la fourniture d’électricité verte aux services d’efficacité énergétique, en passant par la production locale de sa propre électricité.

Fort de plus de 1 550 collaborateurs dans 20 pays sur 3 continents, Voltalia possède une capacité d’action mondiale pour ses clients.

Voltalia est coté au compartiment A du marché réglementé d’Euronext à Paris (FR0011995588 – VLTSA) et fait partie des indices EnterNext Tech 40, CAC Mid&Small et Euronext Tech Leaders. L’entreprise est également incluse dans le Gaïa-Index, l’indice des valeurs moyennes responsables.

Voltalia
Relations Investisseurs : invest@voltalia.com
T. +33 (0)1 81 70 37 00

Actifin
Relations Presse : Loris Daougabel
ldaougabel@actifin.fr - T. +33 (0)1 56 88 11 11


1   « EBITDA normatif » estimé au 31 décembre 2023 calculé avec un taux de change EUR/BRL moyen annuel de 6,3 et une ressource éolienne, solaire et hydraulique correspondant à la moyenne sur le long terme
2 Les montants ci-dessus sont la somme des données consolidées, arrondie à la première décimale
3 Calculée sur la base d’un taux de change moyen EUR/BRL de 5,4 en 2022 contre 6,4 en 2021
4 Les revenus sont nets : ils comprennent les revenus liés aux plus-values générées par la vente d'actifs et non la valeur totale incluant la valeur de l'actif vendu
5 Depuis le premier trimestre 2022, le revenu d’Helexia est réparti entre les Ventes d'énergie et les Services, tant pour 2022 que pour l’historique
6 Comme précisé dans le DEU 2021 (note 3.3 - page 168)
7 En date du 31 décembre 2022
8 Communiqué de presse du 4 janvier 2023
9 Communiqué de presse du 24 novembre 2022
10 Communiqué de presse du 16 décembre 2022
11 Communiqué de presse du 22 novembre 2022
12 Communiqué de presse du 7 décembre 2022
13 Communiqué de presse du 16 décembre 2022
14 Communiqué de presse du 21 décembre 2022
15 Communiqué de presse du 2 novembre 2022
16 Communiqué de presse du 17 novembre 2022
17 Communiqué de presse du 14 novembre 2022
18 Communiqué de presse du 2 janvier 2023
19 Communiqué de presse du 4 janvier 2023
20 « EBITDA normatif » estimé au 31 décembre 2023 calculé avec un taux de change EUR/BRL moyen annuel de 6,3 et une ressource éolienne, solaire et hydraulique correspondant à la moyenne sur le long terme
21 « EBITDA normatif » estimé au 31 décembre 2027 calculé avec un taux de change EUR/BRL moyen annuel de 5,5 et une ressource éolienne, solaire et hydraulique correspondant à la moyenne sur le long terme.
22 Incluant la production solaire d’Oiapoque
23 Les montants ci-dessus sont la somme des données consolidées, arrondie à la première décimale
24 Calculée sur la base d’un taux de change moyen EUR/BRL de 5,4 en 2022 contre 6,4 en 2021
25 Les revenus sont nets : ils comprennent les revenus liés aux plus-values générées par la vente d'actifs et non la valeur totale incluant la valeur de l'actif vendu
26 L’écart entre « Revenus » et « Chiffre d’affaires » correspond au plus et moins-value des cessions de parcs et projets en développement (cessions de titres de SPV et/ou d’immobilisation incorporelles et corporelles)

Pièce jointe