Marchés français ouverture 7 h 30 min
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1727
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    34 736,82
    -1 977,93 (-5,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 016,33
    -47,52 (-4,47 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

VOLTA MEDICAL étend son réseau hospitalier en France dans le cadre d’une étude multicentrique internationale avec son logiciel d’intelligence artificielle VX1 en cardiologie

·4 min de lecture

Pour le traitement, au bloc opératoire, de la fibrillation atriale, l’arythmie la plus complexe et la plus répandue dans le monde

11 centres investigateurs français ont déjà rejoint l’étude en 2021

Les premiers résultats seront publiés en Q3 2023

MARSEILLE, France, September 15, 2021--(BUSINESS WIRE)--Volta Medical, une MedTech française innovante qui travaille sur de nouveaux algorithmes d'intelligence artificielle (IA) pour la prise en charge de diverses arythmies cardiaques, étend rapidement son réseau de centres hospitaliers en France avec son logiciel d'IA VX1 principalement dans le cadre de son étude TAILORED-AF pour le traitement, au bloc opératoire, de la fibrillation atriale (FA). En tout, 12 centres hospitaliers français utilisent la technologie dont 11 centres investigateurs au sein de cette étude clinique.

TAILORED-AF est une étude multicentrique internationale randomisée à 2 bras conçue pour comparer la stratégie d'ablation basée sur une utilisation du logicielle d'IA VX1 avec les approches d'ablation anatomique classiques qui sont utilisées actuellement. L’étude prévoit d’inclure 344 patients (172 dans chaque groupe/bras) et leur suivi sur 12 mois. Les centres investigateurs actuels sont l’Hôpital cardiologique Louis Pradel - Hospices Civils de Lyon, le Pôle Santé République à Clermont-Ferrand, l’Hôpital saint Philibert à ’Lomme, l’Hôpital Saint-Joseph à Marseille, l’Hôpital Privé Jacques Cartier à Massy, l’Hôpital Privé du Confluent à Nantes, la Polyclinique Saint George à Nice, la Rhéna Clinique de Strasbourg, le Centre Cardiologique du Nord à Saint Denis, la Clinique Pasteur à Toulouse, et l’Institut Lorrain du cœur et des vaisseaux- CHRU Nancy à Vandoeuvre-Lès-Nancy. Le critère d’évaluation principale de l’étude est l’absence de FA documentée, avec ou sans médicaments antiarythmiques, 12 mois après une seule première procédure d’ablation. Les premiers résultats de l’étude sont attendus pour Q3 2023. « Cette nouvelle étude est une étape importante pour démontrer la supériorité de notre logiciel d’IA dans le traitement de la FA au bloc opératoire », explique Paola Milpied, VP, Affaires Cliniques et Réglementaires.

Dr. Jean-Paul Albenque, cardiologue, Clinique Pasteur, Toulouse, coordinateur français de l'étude Tailored-AF souligne : "Le VX1 est un outil prometteur pour identifier les zones entretenant la fibrillation atriale. Son intérêt est notamment d'optimiser le recueil des signaux anormaux qui n'auraient pas été identifiés avec les approches standards. Les premiers résultats sont très encourageants et cette innovation technologique devrait permettre une meilleure prise en charge ablative de la fibrillation atriale non paroxystique. Les études en cours devront confirmer nos espoirs."

le Dr. Jérôme Lacotte, Cardiologue, Rythmologue au sein de l’Institut Cardiovasculaire Paris Sud (ICPS)i, l’un des investigateurs de l’étude TAILORED-AF : « Nous attendons depuis 15 ans une solution logicielle capable de nous aider dans l’analyse des signaux électriques afin de faciliter l’ablation des FA persistantes dont l’ablation par la technique traditionnelle de déconnexion des veines pulmonaires reste décevante, avec moins de la moitié des patients améliorés, obligeant à une répétition des interventions avec des stratégies d’ablation extensives parfois délabrantes. Le logiciel d’IA de Volta Medical est bluffant car nous avons pu interrompre la fibrillation atriale par ablation chez tous les patients avec l’impression de limiter l’étendue du traitement, pour le concentrer sur les zones les plus critiques et ainsi préserver les zones saines. Volta associe l’avantage d’une assistance logicielle intuitive et fluide qui améliore l’efficacité de l’intervention sans la contrainte d’une solution techniquement complexe ou perturbante pour les habitudes et le flux de travail. Quant aux patients, tous ont compris que cette technologie basée sur l’IA pouvait aider et faciliter le travail du praticien et aboutir à un meilleur résultat. Aucun n’a refusé l’utilisation de Volta dans le cadre de l’étude clinique Tailored-AF ».

« La fibrillation atriale touche actuellement plus de 30 millions de patients dans le monde. Le nombre croissant de centres utilisateurs de notre technologie, notamment dans le cadre de l’étude randomisée, témoigne d’une très forte adoption par les cardiologues et vient couronner de nombreuses années de travail. Nous continuons à étendre notre réseau de centres investigateurs afin de permettre à de plus en plus de patients de bénéficier des dernières innovations pour une automatisation et une simplification de la procédure médicale pour traiter la fibrillation atriale », ajoutent Paola Milpied et Théophile Mohr Durdez, Directeur général et cofondateur.

La fibrillation atriale (FA)
La FA consiste en des contractions du cœur de manière à la fois anarchiques, rapides et irrégulières. Ces contractions chaotiques empêchent le cœur de pomper correctement le sang. La cause est une "tempête électrique" au niveau des oreillettes. La FA multiplie par quatre ou cinq la probabilité d'avoir un accident vasculaire cérébral (AVC) et les AVC induits par la FA sont généralement associés à des lésions plus graves ii. En outre, des études récentes montrent que 20 à 30 % de patients victimes d'un accident cérébral ischémique ont souffert d'une FA avant, pendant ou après l'événement initialiii.

La FA représente un problème de santé publique extrêmement onéreuxiv, et touche 33,5 millions de personnes dans le monde, prévalence qui est amenée à doubler d'ici 2060v. Dans l’UE, environ 11 millions de personnes en souffrent et ce nombre devrait atteindre 14 à 17 millions d’ici 2030vi, avec 120 000 à 215 000 nouveaux cas attendus chaque année. Les preuves suggèrent une plus grande prévalence de la FA chez les patients souffrant d’hypertension, d’insuffisance cardiaque, de maladie coronarienne, d’obésité ou de diabète. La FA est l’arythmie cardiaque la plus commune au monde et sa prévalence augmente avec l’âgevii.

À propos du logiciel VX1 AI
VX1 est un logiciel d'IA, compatible avec la plupart des cathéters multipolaires et technologies actuellement disponibles qui sont utilisés au bloc opératoire ou dans les laboratoires d'électrophysiologie. VX1 a pour but d’aider les cardiologues à appréhender la complexité de la procédure médicale du traitement de la fibrillation auriculaire en temps réel par la détection de signaux électriques anormaux, sources de fibrillation auriculaire. Le VX1 est un dispositif médical autorisé par la FDA et ayant obtenu le marquage CE.

A propos de Volta Medical
Fondée par trois médecins et un data scientist en 2016 à Marseille, Volta Medical est une société HealthTech qui développe des solutions basées sur l'IA pour assister les rythmologues au bloc opératoire.

Pour plus d'informations, visitez le site web de la société à l'adresse suivante : www.volta-medical.com

i ICPS est un centre de référence mondial sur le plan technique et scientifique, notamment pour l’innovation, la recherche et la formation https://icps.fr/
ii https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/strokeaha.115.012004
iii Authors/Task Force Members: et al. "2016 ESC Guidelines for the management of atrial fibrillation developed in collaboration with EACTS." EP Europace 18.11 (2016) : 1609-1678.
iv https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14966048/
v Krijthe, Bouwe P., et al. "Projections on the number of individuals with atrial fibrillation in the European Union, from 2000 to 2060." European heart journal 34.35 (2013): 2746-2751.
vi 2017 ESC Guidelines for the management of atrial fibrillation developed in collaboration with EACTS. European Heart Journal. 2016 ;37 :2893–2962.doi :10.1093/eurheartj/ehw210
vii Le traitement moyen revient à 3000€/an/patient en France (soit 2,5 Milliards d’euros / an en France avec les hospitalisations représentant la moitié des coûts) (Medscape).

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210915005494/fr/

Contacts

Presse
ALIZE RP
Caroline Carmagnol et Najette Chaib
06 64 18 99 59 / caroline@alizerp.com / nchaib@alizerp.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles