La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 191,86
    +567,70 (+1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Volotea à l’amende pour avoir payé en Espagne des pilotes travaillant à Bordeaux

·1 min de lecture

Vents contraires pour Volotea. Dans le collimateur de la justice, la compagnie aérienne low cost espagnole a été condamnée à une amende de 200.000 euros, pour moitié assortie d'un sursis, pour "travail dissimulé", après avoir rémunéré en Espagne des pilotes qui travaillaient en réalité à Bordeaux. Volotea a "bien intentionnellement commis une fraude" en profitant du "système de détachement" prévu par la loi européenne, pour "réduire drastiquement ses charges" et "fausser la concurrence", a jugé lundi le président du tribunal Denis Roucou.

La compagnie low cost devra également verser 300.843 euros de préjudice matériel et 5.000 euros de préjudice moral à la Caisse de retraite du personnel navigant de l'aéronautique civile (CRPN), et 7.500 euros au Syndicat national des pilotes de ligne au titre de préjudice moral (SNPL). Pour le même motif, Volotea s’acquittera aussi de 5.000 euros à chacune des autres parties civiles : l'Urssaf d'Aquitaine et trois pilotes de la compagnie low cost. La compagnie était accusée d'avoir rémunéré, entre 2013 et 2017, 18 pilotes, en majorité Espagnols, en Espagne alors qu'ils étaient basés à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, s'affranchissant ainsi du paiement en France de salaires importants et des cotisations sociales qui leurs sont liées.

>> A lire aussi - Barcelone et Marrakech à moins de 10 euros : Volotea casse les prix au départ de Strasbourg

Selon le tribunal de Bordeaux, la compagnie espagnole a ainsi réalisé une économie, "loin d'être négligeable", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Uber : la décision des Pays-Bas sur les chauffeurs est un coup dur !
Pétrole : les prix au plus haut en un mois
Airbus : Breeze Airways commande des A220-300 supplémentaires
Booster ses revenus en toute indépendance : intégrer un réseau de mandataires immobilier !
Tourisme spatial : après Virgin Galactic et Blue Origin, SpaceX lance à son tour sa première mission

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles