La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    36 996,69
    -2 732,45 (-6,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3922
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Volkswagen Tiguan TDi R-Line: Le SUV diesel allemand classique et indémodable

·2 min de lecture

ESSAI AUTO DU WEEK-END - Le Volkswagen Tiguan restylé reste d'actualité. On retrouve un excellent SUV compact aux lignes élégantes qui résistent au temps, spacieux, rigoureux, bien fini et plaisant à conduire. Un véhicule à l'ancienne, comme les faisait Volkswagen avant que les petites économies ne dégradent la finition de ses modèles. Dommage que le GPS soit nul!

Carré, sage, discret, intemporel. Le Tiguan appartient au monde d’avant, quand Volkswagen faisait dans la sagesse, la sobre élégance. C’est l’un des modèles les plus anciens de la gamme allemande avec la Passat. Née en 2016, cette troisième génération était tout aussi carrée à l’intérieur qu'à l'extérieur, rationnelle, rigoureuse. La revoici très légèrement restylée à l’extérieur, surtout à l’avant (presque rien). C’est juste (inutilement) un peu plus agressif. Voilà un grand classique du SUV!

Un GPS qui mérite un zéro

Malheureusement, l'ergonomie régresse. A l’intérieur, "pas besoin de se battre avec un manuel ou des sous-menus abscons, comme sur certaines concurrentes alambiquées et chichiteuses. Le bon sens, c'est formidable", écrivions-nous en 2016 lors d'un premier essai. C’est hélas moins le cas aujourd’hui, le complexe de la modernité high-tech rendant compliqué ce qui était simple précédemment. Si l’écran reste encore proche de l’ancien, et donc moins contre-intuitif que celui de la Golf VIII dernier cri totalement aberrant, le Tiguan est tout de même trop foisonnant de sous-menus abscons, pas faciles à retrouver. La dernière version se convertit par ailleurs aux commandes tactiles sur la console… beaucoup moins précises et faciles à doser que des molettes traditionnelles. Le progrès à l’envers!

Un mot au passage sur le GPS, l'un des plus nuls jamais essayés. Sa lenteur bat tous les records. Il ne reconnait pas des villes de moyennes importance, ni des rues des Paris. Peu fonctionnel, il donne des tas d'indications sans intérêt sur des restaurants, des lieux secondaires, au lieu de noter sans rechigner l'adresse qu'on lui rentre. Une fois enfin en route - on a mis un temps fou à le faire aller là où on voulait -, il n'indique ni le temps de parcours ni la distance. Bref, il est en théorie capable d'un tas de possibilités infinies, au détriment de la praticité immédiate. Zéro. Quand on pense à la simplicité du GPS Renault à côté, on se dit que la complicatio[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi