Marchés français ouverture 2 h 16 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 756,85
    +586,55 (+2,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1154
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    23 650,96
    -156,04 (-0,66 %)
     
  • BTC-EUR

    33 453,50
    +962,53 (+2,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    846,11
    +26,60 (+3,25 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Volkswagen Taigo: un génie du marketing à l’assaut du Renault Captur

·2 min de lecture

ESSAI – Le Volkswagen Taigo, qui se présente comme le premier SUV-coupé urbain, est en fait une Polo habilement déguisée. Le surcoût par rapport à la citadine est élevé, mais le prix est raisonnable pour un SUV et les qualités nombreuses. Succès assuré!

Certes, est arrivé en retard sur le segment des SUV urbains, ne commercialisant son qu’en 2017, soit quatre ans après le phénomène qu’est le Renault Captur. Mais depuis, le constructeur allemand a mis les bouchées doubles. Après un plus compact et plus urbain, voici qu’arrive un troisième larron, dénommé Taigo. Un de plus, un de trop? A voir. C’est aux clients de décider si Volkswagen a raison ou non de tripler la mise. Avec 4,27 mètres de long, le Taigo toise ses deux frères de respectivement 4 cm et 26 cm. Pourtant, Volkswagen positionne le nouveau venu entre les deux. Car si le T-Roc, avec son offre de moteurs allant jusqu’à une puissance de 300 chevaux, peut rivaliser avec les très chics Mini Countryman et Audi Q2 (son cousin technique), le T-Cross vise quant à lui les modèles les plus abordables que sont les Citroën C3 Aircross et Ford EcoSport. Si bien que, à en croire les équipes du marketing de Volkswagen, le Taigo serait le réel concurrent des Peugeot 2008 et Renault Captur, qui sont les modèles les plus vendus de la catégorie en France.

La silhouette se veut singulière. Volkswagen présente son Taigo comme un SUV coupé et se réclame de l’influence des BMW X6 et X4… En prenant soin d’oublier que c’est le coréen SsangYong qui a inventé le genre avec son Actyon, dont le style a polarisé les avis. La marque estime que, après Renault et son Arkana, ce type de modèles entame sa démocratisation. Si le hayon incliné rapproche le Taigo des canons de la catégorie, il ne s’agit pourtant pas d’un T-Cross à la chute de pavillon plus fuyante. Les deux modèles partagent certes leur plateforme MQB-A0, mais la proximité technique est plutôt à chercher du côté de la citadine Polo.

Un Volkswagen Taigo très, très proche de la Polo

Par le passé, on a eu droit à une Polo break (en une Seat Cordoba Vario rebadgée) et une Cross Polo aux faux-airs de baroudeurs. Pour développer le Taigo, Volkswagen a mélangé les deux recettes. C’est manifeste vu de profil: toute la cellule centra[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles