La bourse ferme dans 1 h 9 min
  • CAC 40

    6 256,48
    +45,93 (+0,74 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 004,21
    +27,80 (+0,70 %)
     
  • Dow Jones

    33 987,57
    -149,74 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,2008
    -0,0032 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 786,00
    -7,10 (-0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    45 576,18
    -973,81 (-2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 277,31
    +34,25 (+2,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,12
    -0,23 (-0,37 %)
     
  • DAX

    15 267,52
    +71,55 (+0,47 %)
     
  • FTSE 100

    6 912,27
    +16,98 (+0,25 %)
     
  • Nasdaq

    13 930,27
    -19,95 (-0,14 %)
     
  • S&P 500

    4 162,84
    -10,58 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    29 188,17
    +679,62 (+2,38 %)
     
  • HANG SENG

    28 755,34
    +133,42 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3831
    -0,0101 (-0,73 %)
     

Volkswagen devient Voltswagen deux jours avant le 1er avril

·2 min de lecture

Les nouvelles sont toujours à prendre avec circonspection, à l'approche du 1er avril. Néanmoins Volkswagen of America confirme son intention de changer le “k” pour le “t”, pour devenir Voltswagen. Et si c'était une blague ?

Démenti officiel, tombé le 31 mars, à mi-journée

Quelques heures après la publication de cet article, l'agence Reuters rapportait durant la nuit du 30 au 31 mars avoir recueilli auprès de "trois sources internes bien informées" la confirmation que l'annonce du changement de nom de Volkswagen of America n'est pas sérieuse, en ce sens qu'elle vise uniquement à attirer l'attention du public sur les nouveaux véhicules électriques du constructeur. Ce dernier aurait prévu de publier un démenti le lendemain, 1er avril.

Finalement, il est tombé le 31 mars, au petit matin aux USA, à la mi-journée en France. Le communiqué de VW of America de la veille a été remplacé par un autre, qui révèle le pot aux roses : "Volkswagen of America ne changera pas son nom pour Voltswagen. Cette fausse annonce avait été faite dans l'esprit des poissons d'avril", avoue le constructeur, tout en se réservant le droit d'apporter sous peu "des précisions complémentaires sur cette question". A en croire la maison-mère, c'est une version préparatoire du communiqué farceur qui fut publiée par erreur et par anticipation, sur le site media de VW of America.

Fait troublant, dans la foulée de la parution de la dépêche Reuters, l'agence AFP retirait la sienne, qui annonçait le changement de nom, en reprenant les termes du communiqué de Volkswagen of America. Au matin du 31 mars, les liens qui pointent vers cette dépêche AFP rendent une page vide.

Le scandale des moteurs Diesel truqués a durablement terni la réputation de Volkswagen, aux États-Unis. Le constructeur allemand espère se racheter une conduite en vantant les mérites de son tout nouveau SUV ID.4, premier jalon d’une reconversion dans la voiture 100 % électrique. Mais de là à modifier son nom pour “Voltswagen of America”, il y a un pas que nous ne voyons pas les dirigeants du constructeur franchir.

Cette nouvelle extravagante aurait été instantanément rangée parmi les canulars, si elle était tombée au matin du 1er avril. Sauf qu’en l’espèce, l[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Volkswagen ID.4 : le SUV électrique qui rattrape même TeslaNon, Volkswagen n’abandonne pas le moteur thermiqueVoiture électrique : Volkswagen veut multiplier par 5 le réseau public de charge rapide Voiture électrique : Volkswagen entend réduire de moitié le coût de la batterieLes berlines se cachent pour mourir : après la Passat, la Mondeo condamnée