Marchés français ouverture 7 h 35 min
  • Dow Jones

    34 152,01
    +239,61 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    13 102,55
    -25,55 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,89 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0177
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    19 830,52
    -210,38 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    23 480,84
    -155,49 (-0,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    569,15
    -2,76 (-0,48 %)
     
  • S&P 500

    4 305,20
    +8,06 (+0,19 %)
     

Volkswagen: après le départ surprise du patron, le titre dérape de 3% à Francfort

Ronny Hartmann / AFP

Après quatre annéess à la tête du groupe Volkswagen, Herbert Diess s'apprête à quitter son poste. Le marché ne semble pas apprécier ce départ: le titre reculait de près de 3% à la Bourse de Francfort ce lundi matin.

Un recul de près de 3% pour Volkswagen à la Bourse de Francfort ce lundi. Le marché semble ne pas apprécier le départ surprise du patron du géant automobile , annoncé vendredi soir. Le titre Volkswagen a perdu près d'un tiers de sa valeur depuis janvier.

A 07H05 GMT, le titre reculait de 2,80% à 130,40 euros, étant la lanterne rouge d'un Dax en repli de 0,30%. Le bouillant patron quittera ses fonctions fin août après quatre années mouvementées à la tête de VW, engagé dans une profonde mutation stratégique vers l'électrique et le numérique.

D’un commun accord

Ce départ a été décidé "d'un commun accord" lors d'une réunion du conseil de surveillance de Volkswagen, selon un communiqué publié vendredi après Bourse.

Malgré des bénéfices et des flux de trésorerie solides, les investisseurs semblent douter que VW puisse mener avec succès son et les nouveaux services de mobilité connectés. Herbert Diess était de fait sur la sellette depuis des mois au sein du géant aux douze marques en proie à des avec les puissants représentants du personnel et les autres figures de l'exécutif du groupe engagé dans un profond virage stratégique.

Porsche bientôt en bourse?

Ce changement intervient également au moment où Volkswagen est en train de planifier , sa marque la plus prisée, afin de lever de nouveaux fonds pour l'électrification et les investissements massifs dans le numérique.

C'est justement l'actuel président du directoire de Porsche, Oliver Blume, qui va prendre les rênes du constructeur à partir du 1er septembre en remplacement de M. Diess.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles