Marchés français ouverture 3 h 21 min
  • Dow Jones

    32 432,08
    +194,55 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 768,84
    -55,12 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 497,45
    +20,58 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0818
    +0,0014 (+0,1298 %)
     
  • HANG SENG

    19 681,58
    +113,89 (+0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    24 890,68
    -882,08 (-3,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    589,59
    -17,86 (-2,94 %)
     
  • S&P 500

    3 977,53
    +6,54 (+0,16 %)
     

Un volcan sous-marin entre en éruption au Vanuatu

© DR

Le volcan sous-marin East Epi, situé au Vanuatu dans le Pacifique, est entré en éruption mercredi, projetant des cendres jusqu'à 100 mètres de hauteur. Les autorités ont recommandé aux navires et aux avions d'éviter la zone.

"Nous demandons à la population locale de faire attention à d'éventuelles fortes explosions, car les éruptions sont toujours en cours", a déclaré à l'AFP Ricardo William, spécialiste des volcans au Département de météorologie et des risques géologiques du Vanuatu.

Un périmètre de sécurité de 10 km a été établi autour du volcan sous-marin, qui se trouve à 68 km au nord de Port-Vila, la capitale de cet Etat du Pacifique. De la vapeur avait été signalée au-dessus du site, puis le volcan avait commencé mercredi matin à projeter des cendres.

L'activité volcanique a commencé peu avant 8H00 locales (21H00 GMT mardi), selon le département local de météorologie.

Philip Dick, responsable au sein du gouvernement, a déclaré à l'AFP que le sol avait commencé à trembler et que de la fumée était visible au-dessus du site dès les premières heures.

"Puis les explosions ont commencé - il y a encore une mauvaise odeur de soufre dans les villages voisins", a-t-il ajouté.

Les autorités ont relevé l'alerte volcanique au premier niveau (sur cinq), indiquant des "troubles mineurs".

Les habitants des îles voisines d'Epi et de Tongoa ont été invités à éviter la côte.

Le ministère a déclaré dans un communiqué que bien que le centre d'alerte aux tsunamis situé en Alaska...


Lire la suite sur ParisMatch