La bourse ferme dans 42 min
  • CAC 40

    5 601,37
    -15,90 (-0,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 598,25
    -4,42 (-0,12 %)
     
  • Dow Jones

    30 972,19
    +157,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2133
    +0,0050 (+0,41 %)
     
  • Gold future

    1 836,60
    +6,70 (+0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    30 605,48
    +432,49 (+1,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    734,50
    +19,31 (+2,70 %)
     
  • Pétrole WTI

    53,01
    +0,65 (+1,24 %)
     
  • DAX

    13 829,45
    -18,90 (-0,14 %)
     
  • FTSE 100

    6 719,31
    -1,34 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 109,36
    +110,86 (+0,85 %)
     
  • S&P 500

    3 792,24
    +23,99 (+0,64 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3618
    +0,0031 (+0,23 %)
     

Les voitures hybrides rechargeables polluent beaucoup plus qu'annoncé, dénonce l'organisation européenne Transport & Environment

franceinfo
·1 min de lecture

L'organisation européenne Transport & Environment dénonce une nouvelle arnaque à la pollution des voitures hybrides rechargeables, dans un communiqué publié lundi 23 novembre. L'étude a été menée sur les trois modèles les plus vendus sur le marché européen : le Mitsubishi Outlander, le Volvo XC60 et le BMW X5. Selon les producteurs, ils émettent respectivement 46g, 71g et 32g de CO2 par kilomètre parcouru. Les trois voitures ont toutes émis près de 30% de CO2 de plus que ce qu'annonçait la marque, dans des conditions de conduites "réelles" et "optimales", avec batterie pleine. Les chiffres montent jusqu'à 385g pour le BMW, 216g pour le Outlander,et 242g pour le Volvo quand ils rechargent leur batterie en roulant.

"De fausses voitures électriques"

Les voitures hybrides rechargeables "sont de fausses voitures électriques, fabriquées pour les tests en laboratoire et pour des économies d'impôts, pas pour la véritable conduite", explique Julia Poliscanova. La directrice des véhicules propres à Transport & Environment appelle les gouvernements à ne plus subventionner ces voitures. "Nos tests montrent que même dans des conditions optimales, ces voitures polluent plus qu'annoncé." Une fois la batterie vide, elle se transforme en poids mort de 300 kg, ce qui augmente la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi