La bourse est fermée

Voitures électriques : certaines marques bloqueraient volontairement les livraisons

Si vous regardez souvent la télévision, vous n’avez pas pu passer à côté de cette publicité pour le Kia e-Niro. On y voit l’acteur Robert De Niro jouer la carte de l’humour pour vanter les qualités de cette voiture électrique. Sauf que les clients de la marque n’ont plus envie de rigoler. Et sont même plutôt très remontés contre le constructeur coréen. Des centaines d’acheteurs français attendraient désespérément la livraison de leur véhicule, d’après une information révélée par 60 millions de consommateurs.

Problème de production ou de transport ? C’est encore plus vicieux. Selon le magazine, qui s’appuie sur les témoignages d’acheteurs, les voitures seraient bloquées sur le port de Havre, où elles sont arrivées de Corée du Sud par cargo, depuis des semaines, voire plusieurs mois. “Mon concessionnaire a reçu la consigne de ne plus immatriculer aucune voiture électrique et hybride rechargeable sur les mois de novembre et décembre 2019”, explique l’un des clients au magazine. Pourquoi ? Pour respecter les consignes de l’Union européenne sur les émissions de CO2 des véhicules neufs vendus l’année prochaine. En effet, les constructeurs sont tenus de réduire la pollution de leurs modèles vendus en 2020. “Ceux qui n’atteignent pas l’objectif seront pénalisés par de lourdes amendes”, rappelle 60 millions de consommateurs.

Contacté par l’association de défense des consommateurs, Kia France dément ce blocus des immatriculations. Pourtant, certains clients qui ont fait part de leur mésaventure sur des forums affirment avoir été prévenus de cette manipulation du constructeur par leur concessionnaire ! Et déclarent avoir même pris connaissance du document interne mentionnant que les livraisons ne devaient pas être effectuées avant le 2 janvier 2020.

>> A lire aussi - Les Français parmi les plus motivés au monde pour acheter une voiture électrique

La plupart des acheteurs se sentent pris au piège et veulent attaquer Kia ou demander une compensation financière. D’autres sont inquiets

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Assurance vie : l’eurocroissance va-t-il (enfin) convaincre les épargnants d’oublier le fonds en euros ?
Les vacances au Maroc d'Élisabeth Borne font réagir les syndicats
Le marché du coworking va-t-il subir un "effet WeWork" ?
Réforme des retraites : les stewards et hôtesses retirent leur préavis de grève
La SNCF, Nintendo ou la Fnac : les pires entreprises de l’année