Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 884,11
    -88,30 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    15 958,04
    -77,26 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0841
    -0,0007 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    -253,95 (-1,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 013,35
    +3 405,87 (+6,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 069,84
    -8,34 (-0,16 %)
     

Cette voiture chinoise va affoler les compteurs

Au Festival de Goodwood, le Cyberster a fait forte impression auprès d'un public anglais connaisseur et féru de MG  - Credit:DR
Au Festival de Goodwood, le Cyberster a fait forte impression auprès d'un public anglais connaisseur et féru de MG - Credit:DR

Le succès du label anglais né il y a 110 ans, relancé après une longue éclipse par la Chine, se déroule comme un plan militaire réglé au cordeau. Des stands pavoisant aux couleurs de l'Union Jack il y a dix ans avec des modèles pas très glamours, MG a su jouer de la batterie pour donner du rythme à une gamme entièrement rénovée.

À base d'électrique désormais, elle bouscule les prévisions les plus folles, MG ayant déjà bouclé son objectif de ventes 2023 en France, trois mois avant la fin de l'année. Il est vrai que la politique de prix agressive séduit un consommateur plus avide de « bons coûts » que de réputation, et notamment les particuliers qui constituent à 75 % le fonds de commerce de MG en France.

Ces bases saines visent un record annuel qui sera attisé par la fin probable des bonus à destination des produits « made in China » et de l'empressement à acheter avant le 15 décembre. Mais MG ne semble pas s'en inquiéter outre mesure avec une politique de prix si agressive qu'elle resterait compétitive en 2024, sans bonus.

C'est en tout cas le sens des déclarations de Julien Robert au site AutoActu. Le directeur des ventes et du réseau MG dit n'avoir pas postulé auprès de l'ADEME pour l'obtention du bonus, convaincu qu'il ne l'obtiendra pas au terme d'une démarche complexe dont l'administration française a le secret. MG vend pourtant quatre modèles en dessous du seuil fatidique de 47 000 euros, mais la traçabilité verte exigée l'an prochain par la France n'es [...] Lire la suite