La bourse ferme dans 19 min
  • CAC 40

    6 253,56
    -13,72 (-0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 007,68
    -7,12 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    33 999,41
    +183,51 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,2060
    +0,0042 (+0,35 %)
     
  • Gold future

    1 774,00
    -8,00 (-0,45 %)
     
  • BTC-EUR

    40 758,23
    -4 891,93 (-10,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 125,10
    +1,20 (+0,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,03
    +0,60 (+0,98 %)
     
  • DAX

    15 255,58
    -64,94 (-0,42 %)
     
  • FTSE 100

    6 927,46
    -10,78 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,38
    +131,96 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 170,16
    +35,18 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3845
    +0,0002 (+0,02 %)
     

Voiture électrique : Volkswagen veut multiplier par 5 le réseau public de charge rapide

·2 min de lecture

En hypothéquant son avenir sur la voiture électrique, le Groupe Volkswagen a passé le point de non-retour. D’où sa promesse un peu folle de multiplier par 5 le réseau de bornes de charge rapide. Histoire de lever les ultimes réticences de ses clients.

Le plan de marche du Groupe Volkswagen dévoilé le 15 mars ne se limite pas à l’accélération du calendrier de lancements de voitures électriques, ni à la fabrication en interne des millions de cellules au lithium-ion nécessaires pour alimenter leurs moteurs. Cette volonté de standardiser la batterie (pour diminuer de moitié son prix de revient, et d’autant le prix de vente de la plus petite des Volkswagen électriques) va de pair avec l’objectif de pousser à 95 % le taux de recyclage des matériaux qui la compose. Visionnaire et ambitieux.

Plus pragmatique encore est la décision du Groupe Volkswagen d’investir des sommes considérables dans le réseau de points de bornes de charge publiques, afin d’accélérer son déploiement. Histoire de bien mettre la charrue avant les bœufs, et de s’assurer que les clients ne bouderont pas les voitures électriques lorsqu’elles arriveront en masse, sur le marché.

Les constructeurs se substituent aux États pour établir au plus vite un réseau public de charge rapide

Les constructeurs comme les ONG écologistes s'inquiètent de l'apathie des gouvernements et des municipalités, qui semblent feindre le manque de points de charge publics et l'urgence à étendre le réseau. L’Association des Constructeurs européens d’Automobiles (ACEA), la fédération de consommateurs BEUC et l’ONG Transport & Environment ont calculé que, pour atteindre les objectifs du "Pacte vert" européen, il faudrait installer un million de bornes en accès libre d'ici 2024, et trois millions d'ici 2029. On en est loin, aussi les trois organisations proposent des objectifs contraignants pour chaque pays de l'Union, avec près de 400.000 bornes en 2024 pour l'Allemagne, plus de 200.000 pour la France, ou près de 40.000 pour la Belgique.

Lire aussi

"Les constructeurs européens se sont engagés à fond dans la transition vers la mobilité électrique. Mais son succès est menacé par le retard pris dans l'installation d'infrastructures de recharge à travers l'UE", a déclaré Oliver Zipse[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Voiture électrique : Volkswagen entend réduire de moitié le coût de la batterieNon, Volkswagen n’abandonne pas le moteur thermiqueVoiture électrique : l’objectif de 100.000 bornes de charge fin 2021 semble irréalisteIonity : rouler en voiture électrique coûtera bientôt (très) cherVoiture électrique: louer un parking avec une borne de charge, c’est possible