La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    -3,20 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    52 432,78
    -387,36 (-0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +0,22 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,38 (+0,45 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,25 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0035 (-0,25 %)
     

Voiture électrique : Volkswagen menace de supprimer des emplois par dizaines de milliers

·1 min de lecture

Volkswagen risque de bientôt sabrer de façon spectaculaire dans l'emploi. Herbert Diess "a évoqué ses craintes pour l'avenir de l'entreprise" et la question des coûts trop élevés "comparé à la concurrence" lors d'une réunion du conseil de surveillance le 24 septembre, écrit le quotidien économique Handelsblatt. "La restructuration de Volkswagen pourrait menacer un poste sur quatre chez la marque VW" et "une suppression de jusqu'à 30.000 emplois est possible", ajoute le journal, qui a révélé les discussions internes mercredi.

Herbert Diess a exposé "des spéculations sur un scénario extrême" faisant référence à l'introduction de la semaine de quatre jours en 1994 qui "à l'époque" a "sauvé près de 30.000 emplois", nuance une source syndicale au sein du conseil de surveillance, interrogée par l'AFP. Il existe toutefois "un consensus" que "si les ajustements nécessaires ne sont pas faits dans les prochaines années, cela pourrait dans le cas extrême avoir des conséquences sur l'emploi", a souligné cette source.

>> A lire aussi - Les 10 voitures électriques les plus vendues en février 2021

Une autre source remet également en cause le caractère conflictuel de la réunion, alors que le Handelsblatt évoque un "éclat" et la "colère" des membres du conseil de surveillance face à la menace de suppression de postes. "Il faut s'occuper de la compétitivité de notre usine de Wolfsburg", le siège historique du groupe, a déclaré pour sa part un porte-parole de M. Diess, évoquant la concurrence de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quand le Nord sera devenu le cœur de l'industrie automobile européenne
Prix de l'essence : le gouvernement étudie des "mesures de protection"
Michel-Edouard Leclerc prêt à baisser le prix de l'essence, si l'Etat baisse les taxes
Dans l’Yonne, de nouvelles victimes de l’arnaque "à l’irlandaise"
Prix de l’essence : Barbara Pompili demande aux distributeurs de réduire leurs marges

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles