Marchés français ouverture 5 min
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    26 153,81
    +218,19 (+0,84 %)
     
  • EUR/USD

    1,0425
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    21 835,02
    -24,77 (-0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    18 381,62
    -76,32 (-0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    413,63
    -6,51 (-1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     

Voiture électrique : pourquoi Honda s’allie à Sony

·2 min de lecture

Oubliant pour un temps sa diversification dans les robots et les fusées, le second constructeur auto japonais s’associe à son compatriote Sony pour développer une voiture électrique. Ainsi que tous les services connectés qui l’accompagnent.

Il est aisé de concevoir que pour un motoriste aussi réputé que Honda, le passage à la voiture purement électrique appelle une révolution complète dans la manière de penser, de concevoir et de produire les véhicules. Néanmoins la transformation envisagée par le nouveau patron va nettement plus loin.

Quand Toshihiro Mibe a pris ses fonctions de président directeur général en février 2021, il a très vite expliqué que son objectif était de “sortir Honda de l’industrie automobile”. Fini les voitures, dites bonjour aux engins de mobilité individuelle et aux services partagés. Dites bonjour aussi aux robots d’aide à la personne, l’une des grandes spécialités de Honda depuis une vingtaine d’années. Dites bonjour encore aux lanceurs spatiaux réutilisables, puisque Toshihiro Mibe veut lancer Honda sur les traces de SpaceX. Sans oublier les drones pour passagers (eVTOL), que Honda aimerait faire voler dès 2030.

De constructeur auto, Honda veut accéder au statut de pourvoyeur de solutions de mobilité

Pour réussir la diversification accélérée de Honda Motor, Toshihiro Mibe est prêt à briser le tabou de l’indépendance de l’entreprise, en multipliant les alliances avec d’autres industriels. Le simple fait d’évoquer ce genre d’extrémité constitue une révolution, dans la pensée de la société.

Déjà, en 2020, Honda Motor surprenait les observateurs en ravalant sa fierté et en renonçant à concevoir seul son propre système de conduite autonome. Honda prévoit d’investir 300 milliards de yens d’ici 2030 dans la société Cruise de l’Américain General Motors, sans doute la plus avancée au monde (avec Tesla) sur la longue route qui mène à la conduite entièrement autonome.

Sony Mobility s’allie à Honda Motor pour fabriquer des voitures électriques et connectées

Une nouvelle étape dans la multiplication des alliances est franchie ce 4 mars. Pour l’heure, ce n’est pas à l’un de ses rivaux directs que Toshihiro Mibe veut unir Honda Motor, mais à un géant de l’électronique qui caresse des amb[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Disney et Sony suspendent la sortie de leurs films en RussieSony pulvérise les estimations au T3 grâce au succès du film "Spider-Man"Pourquoi le Japonais Honda déserte l’Angleterre et ferme SwindonHonda CR-V e:Hybrid: le très fiable SUV nippon s'impose face à la concurrenceVoiture électrique : pourquoi GM prête à Honda une mécanique contestée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles