La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 101,75
    -651,59 (-1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Voici la voiture électrique la moins chère du monde

·1 min de lecture

Une voiture électrique relativement rudimentaire est mise en vente en Chine sur Alibaba. Produite par electricKar, la K5 se présente comme un quadricycle électrique pouvant accueillir deux personnes et est proposée au prix imbattable de 2 100 dollars, soit environ 1 800 euros.

A ce prix-là, il ne faut évidemment pas s'attendre à beaucoup de confort, ni à des performances extraordinaires. L'electricKar K5 ne se déplace ainsi pas à plus de 40 km/h et son autonomie est estimée entre 52 et 66 km pour une seule charge. A noter d'ailleurs qu'il faut compter pas moins de 8 heures pour recharger complètement sa batterie.

ElectricKar appartient à Regal Raptor Motors, un constructeur spécialisé dans la production de motos et scooters électriques. Attention quand même, cette « automobile » ne devrait pas pouvoir rouler chez nous car difficilement homologable pour la route.

En France, la voiture électrique la moins chère du marché est aujourd'hui l’Ami de Citroën, à partir de 6 090 euros, bonus écologique déduit.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles