Marchés français ouverture 8 h 34 min
  • Dow Jones

    34 092,96
    +6,92 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 816,32
    +231,77 (+2,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,1017
    +0,0151 (+1,39 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    21 571,68
    +428,73 (+2,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    538,70
    +296,03 (+121,98 %)
     
  • S&P 500

    4 119,21
    +42,61 (+1,05 %)
     

Voiture électrique: Malgré ses records, pourquoi Tesla est attaqué de toutes parts

POOL

Après avoir dépassé les 1.000 milliards de dollars, la capitalisation de Tesla a perdu les deux-tiers de sa valeur en 2022. Les ventes de la firme californienne ont certes bondi de 40% l'an dernier. Mais le chouchou de Wall Street, Elon Musk, suscite la méfiance pour sa gestion erratique de Twitter et le ralentissement de la demande pour ses voitures électriques.

2022 fut, d'une certaine façon, l’année Elon Musk. Mais s’il faisait la Une de l’actualité pour sa reprise de Twitter moyennant 44 milliards de dollars fin octobre, les succès des lanceurs astronautiques de SpaceX et le boom des ventes de Tesla, le génial et caractériel patron essuie bien des déconvenues. Tesla a perdu ainsi les deux-tiers de sa valeur boursière en 2022, victime des craintes sur la demande de voitures électriques, de la fin de l'argent facile à Wall Street, mais aussi des tribulations à l’issue incertaine du réseau social.

Le multimilliardaire a d'une part vendu plusieurs milliards de dollars d'actions Tesla pour financer l'acquisition puis les frais de fonctionnement de son nouveau jouet, en cédant encore pour 3,6 milliards début décembre. Et ce, alors qu'il avait affirmé au printemps n'avoir pas l'intention d'en vendre davantage. Elon Musk a par ailleurs emporté le réseau social dans la tourmente, licenciant la moitié de ses employés. Du coup, "Musk a perdu toute crédibilité auprès de la communauté des investisseurs", précise Dan Ives, analyste de Wedbush Securities. Il est devenu "intenable" d'évaluer Tesla sans prendre en compte la gestion erratique de Twitter, surenchérit Colin Rusch, d'Oppenheimer.

Lire aussiLes banquiers d'Elon Musk se mordent les doigts après le rachat de Twitter

Inhabituelles promotions

Longtemps en tête du classement des plus grandes fortunes, Elon Musk a du coup abandonné la première place au profit du Français Bernard Arnault, patron de LVMH. Selon le Bloomberg Billionaires Index, Elon Musk a perdu la moitié de sa fortune depuis janvier 2022, conservant malgré tout la coquette somme de 130 milliards de dollars. Cette évaporation est due principalement à la chute de la valorisation de Tesla. Celle-ci avait été pourtant multipliée par douze en deux ans (2020 et 2021), crevant le plafond des 1.000 milliards de dollars.

Pourtant, Tesla, qui vient de promouvoir de facto son patron en Chine Tom Zhu numéro 2 derrière Elon Mus[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi