La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,27 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,01 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0523
    -0,0063 (-0,60 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 280,70
    -741,84 (-3,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,05
    -9,01 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Voiture électrique : gros changement à venir sur la facturation des clients français de Ionity

L'équité va-t-elle être rétablie sur les autoroutes françaises pour tous les propriétaires de véhicules électriques ? Il semblerait bien que oui à en croire les informations de nos confrères de Turbo. Et cela concerne un des opérateurs majeurs du secteur : Ionity. L'entreprise, qui a pour sociétés mères Audi, BMW, Mercedes-Benz, Ford, Porsche ou encore Hyundai, est très présente sur les autoroutes françaises mais sa tarification dans le pays fait polémique depuis plusieurs mois. En effet, comme le rappellent nos confrères, le paiement des recharges est lié au temps de branchement et non pas au nombre de kWh. Ce qui fait que, si vous avez une voiture haut de gamme (voire de luxe) comme des Mercedes EQS, Porche Taycan, Audi e-tron ou encore la iX de BMW, vous payiez moins cher puisque les batteries sont rechargées à haute puissance.

Dans le cas d'une petite citadine classique, le temps de recharge était le même mais la puissance moindre donc vous payiez plus cher. Dès le 1er juillet, tout cela va changer puisque tous les clients paieront la quantité d'énergie restituée, à savoir les kWh qui seront injectés dans la batterie. Le temps ne sera plus pris en compte. Un gain précieux pour beaucoup de Français, car, comme le détaille 01.Net, le tarif du kWh oscille entre 0,39 euro pour les bornes plafonnées à 50 kW, et 0,69 euro sur les bornes plus classiques de 350 kW. Mais ces tarifs sont ceux hors abonnement. Une grande majorité bénéficie de tarifs plus avantageux.

Une bonne nouvelle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sécurité routière : deux Français sur trois ne respectent pas systématiquement le corridor de sécurité
Voiture électrique : vers une pénurie de matières premières ?
17 radars urbains vont être installés à Marseille
Sa voiture se fait flasher par un radar alors qu'elle est à l'arrêt
Bijoux, Lamborghini, Ferrari… Il touche le RSA mais est soupçonné de fraude fiscale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles